Jambes lourdes : pourquoi l'été est-elle la pire des saisons ?

Pour celles qui souffrent de jambes lourdes, l'été n'est pas seulement la belle saison. C'est aussi le moment de l'année où les problèmes de circulation sont les plus manifestes. Mais pourquoi ce phénomène, et comment passer un été confortable ?
© Adobe Stock

Pourquoi la chaleur est mauvaise pour les jambes lourdes

La première raison, c'est la température.

Pour maintenir notre température interne à un niveau toujours stable, notre corps a différentes méthodes pour se rafraîchir. L'une d'entre elles consiste à augmenter la circulation sanguine près de la peau, ce qui favorise la déperdition de chaleur. Et la manière de parvenir à ce but est de diminuer la contraction des veines. Or les jambes lourdes sont précisément causées par un défaut de contraction de veines, qui diminue le retour veineux.

On comprend donc aisément que les symptômes empirent pendant l'été ! C'est d'ailleurs souvent à la saison chaude que l'on découvre que l'on a des problèmes de jambes lourdes.

Comment réagir en cas de jambes lourdes ?

L'été, c'est souvent la saison où l'on s'expose le plus à la chaleur.

Siestes au soleil, voyages sous les tropiques, nous cherchons le beau temps et c'est normal.

Vous souffrez toute l'année de jambes lourdes ?

Souvenez-vous que la modération est de mise !

Si vous avez vraiment envie de passer vos vacances allongée sur la plage, essayez au moins de marcher de temps en temps pour activer le retour veineux.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :