J'ai des vertiges. Quelles en sont les causes ?

Publié le 08 Octobre 2012 à 0h00 par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé
Cette impression que tout tourne autour de soi, sentir son corps flotter, tanguer…Beaucoup d’entre nous ont déjà expérimenté ces sensations désagréables, caractéristiques des “vertiges”.Mais quelle en est l’origine ? Ces troubles sont en fait les symptômes d’une perturbation de notre système d’équilibre.

Un système d’équilibre complexe

Dans notre cerveau, des circuits neuronaux font office d’ “intégrateur central”. En schématisant, on pourrait comparer cet intégrateur à une sorte d’ordinateur qui reçoit et traite en permanence toute une série d’informations.

Et celles-ci sont multiples : elles viennent de l’oreille interne, des yeux, des articulations, des jambes via les nerfs…

En temps normal, notre système d’équilibre est passif et inconscient. Nous ne devons pas fournir d’effort pour nous tenir debout ou pour marcher droit. Il arrive cependant que ce système complexe ait des ratés. L’éventail des causes possibles est très large. Des dérèglements sont susceptibles d’apparaître à trois types d’endroits différents :

  • Au niveau des organes qui reçoivent les informations extérieures : les yeux, l’oreille interne (gauche et droite), certains nerfs des jambes… ;
  • Au niveau de l’intégrateur central, c’est à dire du cerveau et du cervelet (centre de l’équilibre) ;
  • Au niveau des effecteurs (les muscles, notamment), c’est-à-dire des organes qui, en appliquant les instructions du cerveau, nous permettent d’avoir un bon équilibre.

Les troubles de l’équilibre s’accompagnent généralement d’une grande fatigue générée par les difficultés à mettre en place des mécanismes qui aident à contrôler ces troubles.

Trouble de l’équilibre et vertige

Attention cependant. Si dans le grand public, nous avons tendance à qualifier de vertiges tous les problèmes de troubles de l’équilibre, cette notion de vertige est reservée, dans le monde médical, à une sensation, généralement violente, de rotation du monde extérieur autour de soi, comme dans un carrousel.

Pas à une simple sensation de manque d’équilibre.

Source : Professeur Naïma Deggouj, ORL aux Cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles).