Intoxication médicamenteuse : les bons réflexes

Absorption accidentelle par les enfants, erreur de posologie ou ingestion volontaire lors d'une tentative de suicide, les intoxications médicamenteuses sont fréquentes, inquiétantes et nécessitent d'intervenir de toute urgence. Ayez les bons réflexes.
PUB

Les conséquences d'une intoxication médicamenteuse dépendent aussi du délai d'intervention

Les conséquences d'une intoxication médicamenteuse dépendent de nombreux facteurs : du type de médicaments ingérés bien sûr, de la quantité et du délai d'intervention, mais également de l'âge de la personne, de son état de santé et de la prise éventuelle d'alcool qui a l'inconvénient d'accentuer l'action du médicament ingéré accidentellement ou volontairement.

Les bons réflexes à adopter en cas d'intoxication médicamenteuse

  • Si la personne est inconsciente, dans le coma, placez-la en position latérale de sécurité pour éviter les risques d'asphyxie : couché sur le côté gauche, tête en arrière afin de faciliter la ventilation. Otez tout ce qui pourrait entraver la fonction respiratoire : ceinture, cravate, dentier
  • En cas d'arrêt respiratoire, pratiquez le bouche-à-bouche et le massage cardiaque.
  • Sinon asseyez la personne ou couchez-la sur le côté et gardez-la sous constante surveillance.
  • Recherchez les médicaments incriminés ou toutes autres traces de médicaments : boîtes, blisters
  • Appelez le centre antipoison de votre région ou le Samu (15 ou 112). Selon la gravité, une équipe sera envoyée sur les lieux. Le centre antipoison est à même de donner des conseils en fonction des médicaments absorbés.
  • Ne donnez surtout rien à boire, ni eau, ni lait. Il faut savoir que le lait, riche en graisses, favorise le passage de certains médicaments dans l'organisme, d'où une intoxication plus rapide.
  • De la même façon, et contrairement à une autre idée reçue, ne cherchez pas à faire vomir la victime.
Publié le 26 Mai 2008
Auteurs : Rédaction E-sante.fr