Intolérance au lactose

Malgré ses multiples vertus, le lait peut causer des ennuis de santé aux personnes qui souffrent d'intolérance au lactose.

Normalement, le lactose, un disaccharide, doit être scindé en deux molécules, le glucose et le galactose, avant d'être absorbé. Cette digestion se fait grâce à la lactase, une enzyme présente dans la partie haute du petit intestin. Lorsque cette enzyme est absente ou déficiente dans l'organisme, l'intolérance au lactose se manifeste.

Publicité

Intolérance au lactose : Comprendre

L'intolérance au lactose touche, à divers degrés, l'ensemble de la population. Cependant, pour la majorité des individus, le seuil de tolérance est suffisamment élevé pour que les symptômes liés à l'intolérance au lactose ne se manifestent pas à la suite d'une consommation normale de lait et de produits laitiers.

On estime que près de 10% de la population blanche présente une déficience en lactase. Ce nombre est encore plus important dans la population noire et asiatique, où il peut excéder 30%.

Les symptômes de l'intolérance au lactose apparaissent généralement moins de huit heures après l'ingestion de produits laitiers et se manifestent de la façon suivante :

Intolérance au lactose : Causes

Génétique

L'absence ou l'insuffisance de lactase, qui est à l'origine de l'intolérance au lactose, peut s'expliquer de diverses façons. Dans la majorité des cas, le problème est d'ordre génétique et permanent. Le mécanisme biologique requis pour produire la cruciale enzyme est présent, mais il cesse de fonctionner.

Chez l'enfant, les premiers symptômes apparaissent en général vers l'âge de cinq ans. Il est tout à fait exceptionnel qu'un nourrisson soit congénitalement déficient en lactase. Dans toute la littérature mondiale, il n'y a qu'une poignée de cas recensés de déficience congénitale.

Certaines maladies

L'intolérance au lactose peut se manifester de façon temporaire chez des personnes atteintes de gastro-entérites graves, en particulier lorsque celles-ci sont attribuables à l'action d'un virus, le rotavirus, qui s'attaque à la muqueuse de la partie haute de l'intestin, où la lactase est produite. Les affections modifiant l'intégrité de la muqueuse (maladie coeliaque par exemple) et la motilité du petit intestin (pseudo-obstruction intestinale ou syndrome du petit intestin contaminé) peuvent également avoir des effets négatifs. Si la muqueuse est détruite, la production de lactase cesse. Il faut alors attendre qu'elle se reconstitue - normalement en quelques semaines - avant que les symptômes de l'intolérance au lactose ne disparaissent.

Certains traitements

En provoquant des dommages cellulaires, la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent causer une intolérance au lactose temporaire.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 17 Octobre 2014 : 16h37
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.
PUB
PUB