Interview : A l'accouchement, les papas aussi peuvent participer
Sommaire

e-sante : Certains en perdent un peu de leur libido...

Gérard Strouk : Ils voient leur femme les jambes écartées. Il y a également la présence de l'urine, des selles, du sang… tout ça les perturbe. Pendant l'accouchement, ils peuvent éprouver une répulsion. C'est bien de leur expliquer avant ce qu'il va se passer.

e-sante : Comment profiter au mieux du moment ?

Gérard Strouk : Les futurs papas doivent savoir que l'accouchement n'est pas un spectacle qui dure deux heures mais qu'il y en a pour dix heures ou plus. Ils ne seront pas bloqués dans la salle et pourront partir se promener, acheter des journaux. Mais ils seront là pour accompagner leur femme dans ce moment unique. Le papa n'est pas censé se placer aux premières loges, derrière le médecin. Il peut être à côté de la maman pour accueillir le bébé de face. La femme peut être assise sur l'homme. Un papa a raconté lors d'une réunion de préparation : « j'étais en face avec elle. Je voyais cette grosse tête sortir. J'ai été pris d'une bouffée d'admiration pour elle ». A eux de définir la place qui leur convient.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :