Impuissance masculine : plus de peur que de mal
Sommaire

Impuissance sexuelle : quelles solutions ?

A la base, le bon sens implique que l'on traite la cause organique ou psychologique suspectée d'entraîner des troubles de l'érection, mais il existe également des solutions qui favorisent directement l'érection en dehors des prothèses péniennes assurant la rigidité nécessaire mais restant réservées aux cas graves et lorsque le patient est demandeur.

La plupart de ces traitements agissent sur les phénomènes vasculaires de l'érection (remplissage des corps érectiles).

L'injection directe dans un des corps caverneux de prostaglandine E1 est efficace dans tous les types d'érection et de façon constante. L'inconvénient est que cette technique est agressive et qu'elle peut provoquer en cas d'erreur de dosage, des érections trop prolongées (priapisme) pouvant aboutir à des lésions de la verge.

Un autre système d'injection, le système Muse, consiste à injecter directement la prostaglandine dans l'urètre par un cathéter. Toujours dans les traitements ayant une action locale directe on peut signaler le système mécanique Vacuum de pompe qui permet une fois l'érection obtenue, de la maintenir à l'aide d'un élastique placé à la base de la verge.

Quant aux médicaments Viagra®, Cialis® et Levitra®, ils sont très efficaces. Certains se prennent plusieurs heures avant l’acte sexuel. Ils ne présentent pasde danger pour le cœur, dès lors que le médecin s'est bien assuré que le patientne suit pas un traitement à base de dérivé nitré.

Mise en garde

On peut trouver, notamment sur Internet, un très grand nombre de publicités sur des médicaments pour traiter l'impuissance. La plupart n'ont aucune efficacité dans le meilleur des cas, et certains sont même dangereux pour la santé. Par ailleurs, le Viagra®, Cialis® ou Levitra® peuvent s'acheter sans ordonnance sur Internet mais c'est fortement déconseillé en raison des risques cardiaques graves potentiels. Donc, en cas d'impuissance supposée ou redoutée, le mieux est d'en parler à son médecin traitant ou à un urologue.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :