L’hypnose médicale pour réduire la douleur chez l’enfant

© Istock

L’hypno-analgésie désigne la réduction de la douleur à l’aide de l’hypnose médicale, une méthode particulièrement intéressante en chirurgie pédiatrique. Explications.

Publicité

Vous avez dit l'hyponose ?

L’hypnose médicale est une méthode reconnue pour améliorer la gestion des émotions au cours de soins plus ou moins invasifs et qui se caractérise par un état de conscience modifié. L’objectif ? Permettre au patient de s’extraire d’une situation inconfortable voire douloureuse en recourant à son imaginaire.

Les enfants sont particulièrement réceptifs à cette technique, compte tenu notamment de leur importante imagination. De plus, la technique est intéressante comme alternative à l’anesthésie qui se fait ainsi sans risque de complication médicamenteuse. En effet, il est souvent nécessaire de réaliser les interventions chirurgicales chez l’enfant sous anesthésie générale alors qu’une anesthésie locale ou locorégionale peut suffire chez l’adulte. Cette particularité est liée à la limitation des doses d’anesthésiques locaux utilisables, aux difficultés de rester immobile pour l'enfant et à sa capacité de gestion de l’angoisse péri-opératoire.

Publicité
Publicité

L’hypno-analgésie est réalisée par les infirmiers anesthésistes (IADE) en association à une prémédication et une anesthésie locale par pommade, complétée par des anesthésiques locaux tamponnés. Les interventions concernées sont habituellement de courte durée et peu invasives. Il s’agit essentiellement d’interventions de chirurgie plastique cutanée comme des nævus congénitaux ou des lésions dermatologiques.

Des prises en charge en hausse, comme au CHRU de Montpellier

Depuis 2012, plus d’une soixantaine d’interventions ont été réalisées sous hypno-analgésie chez des enfants de 6 à 15 ans à l’hôpital Lapeyronie à Montpellier. Les premiers résultats de ce nouveau mode de prise en charge en pédiatrie chirurgicale sont « très encourageants », a affirmé le CHRU. De plus, la méthode s’intègre parfaitement dans une prise en charge ambulatoire (sur une seule journée).

Cette technique est donc de plus en plus proposée par les équipes de chirurgie et d’anesthésie pédiatriques du CHRU de Montpellier qui, pour cela, suivent une formation interne intitulée « Initiation aux techniques d'hypno-analgésie » dispensée par des formateurs de l’Institut Français d'Hypnose (IFH).

Une étude prospective est en cours pour évaluer les bénéfices de l’hypno-analgésie par rapport à l’anesthésie générale en pédiatrie, indique l’établissement.

Publié par Hopital.fr le Vendredi 13 Mars 2015 : 15h23
Mis à jour le Vendredi 13 Mars 2015 : 15h23
Source : Hôpital.fr
PUB
PUB