Un hypertendu sur deux se soigne mal

© Istock

Mardi 18 décembre se déroule la Journée Nationale de lutte contre l’hypertension artérielle. Parce qu’un hypertendu sur deux seulement suit parfaitement son traitement et que sur les 15 millions de Français hypertendus, 4 millions l’ignorent, le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA) lance une campagne pour aider les Français à surveiller leur tension artérielle et se traiter correctement.

PUB

15 millions d’hypertendus !

Le traitement de l’hypertension est essentiel.

Chaque année, 120.000 infarctus et 130.000 accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont favorisés par l’hypertension. Or, arrêt cardiaque et AVC représentent les premiers motifs de handicap dans notre pays.

Pourtant, selon l’étude FLAHS 2012 (baromètre français de l’hypertension) :

PUB
PUB
  • seulement 54% des hypertendus traités suivent parfaitement leur traitement,
  • seuls 50% des patients sous traitement possédant un appareil d’automesure sont contrôlés,
  • à peine 2% d’entre eux prennent leur pression artérielle convenablement avant une visite médicale.

Conseils pratiques aux hypertendus

Automesure, la règle des 3

Dans la semaine qui précède une visite médicale pourle suivi de l’hypertension, il est conseillé d’effectuer au calme, après un repos de quelques minutes, en position assise :

  • 3 mesures avant le petit-déjeuner,
  • 3 mesures le soir avant le coucher,
  • 3 jours de suite.

En plus d’un éventuel traitement médicamenteux et de la surveillance de la tension artérielle par l’automesure, la prise en charge de l’hypertension comprend impérativement le respect de règles d’hygiène de vie :

  • Diminution du sel.
  • Alimentation saine et équilibrée (moins grasse, moins sucrée, plus de fruits et légumes, de céréales complètes) avec perte de poids si nécessaire.
  • Pratique d’une activité physique.
  • Arrêt du tabac.
  • Arrêt de l’alcool.

Pour aider les hypertendus à gérer leur maladie, de loin la plus fréquente en France, le Comité propose un guide téléchargeable gratuitement sur son site : www.comitehta.org.

Publié le 18 Décembre 2012 | Mis à jour le 18 Décembre 2012
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA), communiqué de presse du 11 décembre 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés