Hygiène pratique : faut-il avoir peur des WC ?
Sommaire

On n’est pas toc... qués mais prudents !

La préoccupation liée à l’hygiène est normale. On nous apprend au plus jeune âge des règles strictes. La honte des tinettes reste encore un tabou, le langage occulte le lieu ! On demande à la maîtresse de maison les lavabos... La pub vante les vertus antiseptiques des lessives, l’industrie crée des vêtements anti-microbes, tandis que paradoxalement, on oublie de se laver les mains. La peur, ancestrale, utile, est un phénomène de survie. C’est son exagération qui confine à la maladie. Si l’on n’a pas envie de s’asseoir sur les toilettes publiques, qu’on se rassure : cela ne mérite pas une psychothérapie. Autant choisir des lavatories propres quand même !

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Côté Santé