Huiles essentielles : quatre actions minceur !

Publié le 04 Juin 2007 à 2h00 par Patricia Riveccio, journaliste santé
Dans la lutte pour la minceur, les médecines naturelles sont présentes et efficaces. L'aromathérapie en particulier. Quelles huiles et comment les utiliser ?
© Istock

Cellulite et circulation sanguine

«La cellulite est un problème qui se situe au niveau des couches profondes de la peau, au niveau de l'hypoderme avec une augmentation du tissu adipeux qui va aller compresser le système circulatoire, explique Fabienne Millet*. La circulation va être moins efficace, la rétention d'eau va s'installer, le stockage des toxines aussi.»

Les huiles essentielles, aux actifs puissants, sont une aide précieuse dans la lutte pour la minceur.

Elles pénètrent dans l'organisme par toutes les voies d'administration : elles peuvent être inhalées, les poumons les distribuant alors dans le flux sanguin, s'utiliser par voie interne en oral (gélules, pures à laper ou diluées) et en externe, par le biais des massages, frictions, crèmes, bains….

Attention, la très forte concentration de ces huiles en principes actifs fait qu'elles sont déconseillées :

  • aux femmes enceintes,
  • à celles qui allaitent,
  • aux jeunes enfants (moins de 3 ans)
  • aux personnes allergiques.

Vous pouvez créer votre rituel en utilisant des huiles spécifiques à chaque domaine, faire votre cocktail, ou encore choisir une synergie minceur, un produit tout prêt et qui se met dans une huile végétale puisque, rappelons-le, une huile essentielle ne s'utilise pas pure mais mélangée à une huile végétale.

Que ce soit en interne ou en externe, les huiles essentielles doivent, dans une optique minceur, être obligatoirement accompagnées d'une alimentation saine et d'un minimum d'exercice physique.

Les huiles essentielles ont quatre actions minceur, à vous de les sélectionner en fonction de vos problèmes.

Action sur la surcharge pondérale et la cellulite

Action des huiles essentielles en interne :

  • Basilic, Ocimum basilicum : trois gouttes d'huile essentielle sur un comprimé neutre, à absorber 3 fois par jour, pour régulariser le système neurovégétatif.
  • Sauge, Salvia officinalis : «Elle a une action astringente, purifiante, désinfectante, lipolytique et détoxiquante, explique le Dr Jean-Pierre Willem.

    Elle est utile dans l'obésité et la cellulite.» Absorber deux gouttes d'huile essentielle sur un comprimé neutre deux fois par jour entre les deux principaux repas.

Action des huiles essentielles en externe :

  • Cèdre de l'atlas, Cedrus atlantica : lymphotonique, drainant puissant, diurétique, lipolytique puissant (élimination des graisses).
  • Lemon grass, Cymbopogon citratus : anti inflammatoire, vasodilatateur, elle s'attaque aux capitons peau d'orange qu'elle décongestionne et freine les progrès de la cellulite.
  • Criste marine : elle est par excellence l'huile essentielle pour éliminer la cellulite et l'aspect peau d'orange grâce à son action contre la rétention hydro-lipidique.

Action sur le drainage et l'élimination des toxines

Action des huiles essentielles en interne :

  • Céleri, Apium graveolens : c'est un draineur des toxines et il restaure les cellules du foie.

    Absorber deux gouttes d'huile essentielle sur un comprimé neutre trois fois par jour avant les repas.

Action des huiles essentielles en externe :
  • Genévrier, Junipérus communis : "Cette huile essentielle s'utilise par cure sous peine de fatiguer les reins".

    Appliquer pendant 15 jours / 3 semaines et faire une fenêtre thérapeutique, un arrêt d'une semaine et reprenez.

Action sur la circulation veineuse et lymphatique

Action des huiles essentielles en interne :

  • Cyprès vert ou de Provence, Cupressus sempervirens : «Efficace contre la rétention hydrolipidique (cellulite), les varices, il a une action décongestionnante veineuse et lymphatique», explique le Dr Willem.

    Deux gouttes d'huile essentielle dans une cuillère à café de miel, à prendre trois fois par jour.

  • Genévrier de Virginie, Juniperus virginiana : stimulant circulatoire, décongestionnant veineux et lymphatique, il est efficace contre la rétention hydrolipidique.

    (Ne pas cumuler interne et externe).

Action des huiles essentielles en externe :
  • Cyprès : tonique de la circulation veineuse, protecteur des vaisseaux capillaires, c'est l'une des huiles essentielles les plus indiquées pour les problèmes veineux.

    Une précaution, ayant une action hormonale, elle est déconseillée aux personnes qui ont des contre-indications à l'utilisation de substances estrogéniques. Elle peut être remplacée par l 'Huile essentielle de Lentisque pistachier, pistacia lentiscus.

Action sur les troubles digestifs et la régulation de l'appétit

Action des huiles essentielles en interne :

  • Menthe citronnée, Mentha citrata : anti-inflammatoire, antispasmodique, tonique digestif, hépatique et pancréatique.

    «Elle est également harmonisante et agit sur l'équilibre nerveux.» Absorber deux gouttes d'huile essentielle sur un comprimé neutre.

* Fabienne Millet est docteur en pharmacie, spécialisée en phytothérapie et aromathérapie chez Florame.

A lire

"Aroma minceur", du Dr Jean-Pierre Willem, Albin Michel.

"Huiles essentielles, se soigner par l'aromathérapie", de Nelly Grosjean, Eyrolles Pratique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Expérience d'auteur, Côté Santé N°19 de mai 2007.