Les huiles essentielles, des armes anti-froid !

© Istock

Les huiles essentielles sont très utiles pour combattre les problèmes respiratoires liés au refroidissement car elles ont des propriétés antivirales et antibactériennes.

Parmi les plus utilisées : l’eucalyptus, le thym, la menthe poivrée, la lavande, l’arbre à thé, etc.

Publicité

Rhume : quelles huiles essentielles ?

Tout le monde connaît le rhume : nez qui coule ou bouché, éternuements, tête prise, mal de gorge, frissons, fièvre légère…

Bénin, le rhume peut être soulagé par les huiles essentielles :

  • Eucalyptus,
  • Arbre à thé,
  • Thym,
  • Pin,
  • Cannelle,
  • Lavande,
  • Niaouli,
  • Menthe,
  • Romarin,
  • Serpolet.

Comment les utiliser ?

Publicité
Publicité
  • En inhalation plusieurs fois par jour (ajoutez 3 à 5 gouttes d’huile essentielle dans 50 cl d’eau bouillante, couvrez votre tête d’une serviette et respirez profondément la vapeur).
  • En diffusion dans votre logement, en particulier dans la chambre à coucher, pour assainir l’air et favoriser la respiration (diffuseur électrique, brûle-parfum, galet, pot-pourri). Ne pas diffuser en continu, mais environ une vingtaine de minutes chaque jour.
  • Diluées, en frictions sur la poitrine, le cou, le front et le haut du dos, surtout avant le coucher (3 à 5% d’huile essentielle dans une huile végétale de base : huile d’amande douce, de noyau d’abricot, de macadamia, de jojoba, de millepertuis).
  • En inspirant : mettez quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir et humez ce dernier plusieurs fois par jour. Faites de même la nuit sur votre taie d’oreiller.

Mal de gorge : quelles huiles essentielles ?

La gorge est rouge, douloureuse avec difficultés à avaler, la voix enrouée… En hiver, les maux de gorges sont fréquents et le plus souvent liés à des virus.

Les huiles essentielles suivantes peuvent apporter un soulagement :

  • Citron,
  • Sauge,
  • Arbre à thé,
  • Thym,
  • Gingembre,
  • Lavande,
  • Niaouli,
  • Géranium,
  • Ravintsara.

Comment les utiliser ?

  • En gargarisme une ou deux fois par jour (n’avalez pas !).
  • En bain de bouche avant le coucher (comme pour le gargarisme : 1 à 2 gouttes dans une tasse d’eau tiède).
  • Diluées en friction au niveau de la gorge et du cou jusqu’à la base du crâne et aux oreilles.
  • En inhalation matin et soir.
  • En compresses tièdes sur le cou et sur la gorge (immergez une compresse dans de l’eau chaude agrémentée d’une dizaine de gouttes d’une ou de plusieurs huiles essentielles).
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 05 Novembre 2012 : 14h41
Mis à jour le Jeudi 18 Février 2016 : 12h16
Source : Moro Buronzo Alessandra, Grand guide des huiles essentielles, Éditions Hachette Pratique.