L'horreur !

Publié le 21 Mars 2013 | Mis à jour le 22 Mars 2013
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© getty
PUB

Une enquête sur les boissons énergisantes a été publiée par l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) ces jours derniers. 52000 personnes ont été interrogées dans tous les états membres de l'Europe.

Il en ressort que ce sont les très jeunes (10 à 18 ans) qui en boivent le plus : 68 % des ados en consomment régulièrement et 12 % d'entre eux sont accros à raison de 7 litres par mois en moyenne. Tandis que chez les adultes, 30 % seulement en ingurgitent.

PUB
PUB

MAIS, et ça, c'est vraiment inquiétant, 18 % des enfants (3 à 10 ans) en avalent aussi et parmi ceux-ci pour 16 %, c'est en moyenne 1 litre par semaine.

Bonjour les doses de caféine dont ils n'ont nul besoin et qui ne peut que ravager leurs systèmes nerveux et cardiovasculaire. Aux États-Unis, on a recensé carrément des morts à la suite d'excès de ces saletés de boissons. En France, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) surveille et enregistre les "effets indésirables".

Vous ne pouvez pas empêcher votre ado d'aller en acheter et d'en boire à l'extérieur mais vous pouvez quand même le prévenir du risque, surtout s'il absorbe de l'alcool en même temps.

Mais vous pouvez, vous devez, interdire à votre enfant d'en boire en lui expliquant que c'est un poison. Pour cela, la première mesure à prendre est l'exemple : ne pas en boire vous-même.

Paule

http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/130306.htm

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés