Une hormone, à quoi ça sert ?
Sommaire

Alerte aux perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont partout : dans le vernis que nous mettons sur nos ongles, la salade bourrée de pesticides que nous mangeons au déjeuner, les produits que nous utilisons pour nettoyer notre maison... Eux, ce sont les perturbateurs endocriniens. Des substances chimiques, invisibles ennemis qui bouleversent notre équilibre hormonal.

Certaines imitent l’action d’une hormone naturelle, d’autres bloquent ses récepteurs, empêchant son action. De plus en plus, toxicologues et biologistes les accusent d’être à l’origine de l’augmentation de problèmes de puberté précoce, d’infertilité, d’obésité, de diabète, et même de cancers hormono-dépendants (sein, prostate, thyroïde). Pour se protéger au maximum, on adopte quelques habitudes simples : privilégier les aliments bio, bannir les cosmétiques contenant parabènes, silicones ou phtalates, ne pas passer au micro-ondes des aliments dans un récipient en plastique, et pour l’entretien, opter pour le vinaigre blanc, le savon noir et le bicarbonate de soude.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : "Portrait robot d'une hormone", Magazine Côté Santé, N°103, août/septembre 2016.
Sur le même sujet