Hôpital : les médecins estiment manquer de temps

© Istock

Les médecins pensent manquer de temps à l'hôpital, alerte un sondage d'Odoxa. Une situation qui peut influer négativement sur la prise en charge des patients.  

Publicité

Une nouvelle crise se profile à l'hôpital. Un sondage met en évidence le manque de temps dont disposent les soignants du secteur. L'étude, qui a porté sur plus de 1 300 professionnels, a été réalisée par l'institut Odoxa dans le cadre de son baromètre "Carnet de santé des Français et des personnels hospitaliers".

La majorité des professionnels de santé hospitaliers déclarent travailler plus 35 heures par semaine. Notamment les médecins, dont la durée de travail hebdomadaire frise en moyenne les 47 heures.

Publicité
Publicité

Une charge de travail qui semble s'alourdir pour neuf soignants sur dix. Une situation préoccupante face à laquelle ils se sentent bien seuls. Les trois quarts d'entre eux pensent que leur direction ne se préoccupe pas des problèmes de temps qu'ils rencontrent.

"Les professionnels de santé hospitaliers sont débordés"

Face à cette situation, l'ensemble des personnels soignants développe une angoisse de mal soigner les patients. Plus de la moitié d'entre eux se disent préoccupés par la crainte de faire des erreurs.

Des craintes liées notamment au manque de temps dans les échanges au sujet de la prise en charge. Un médecin sur deux estime qu'il a trop peu de temps pour parler à ses patients. 60 à 70 % des soignants estiment que le temps consacré à l'échange entre professionnels sur le patient est insuffisant .

Pour faire face à ce déficit de temps structurel à l'hôpital, les professionnels de santé hospitaliers réclament l'allègement de leurs tâches administratives et l'embauche de nouveaux personnels.

Des mesures qui pourraient enrayer, en partie, le mal être de certains professionnels de santé. Un stress intense, pouvant mener, pour certains, à de véritables pathologies : maladies cardiovasculaires, problèmes digestifs, dérèglements hormonaux...

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Mardi 19 Juin 2018 : 14h11
PUB
PUB