Herpès labial : agir dès les premiers signes
Sommaire

Quand consulter un médecin ?

  • Si malgré le traitement antiviral local les lésions s'aggravent ou si la cicatrisation n'a toujours pas eu lieu au bout de 10 jours. Si vous avez des doutes quant à la nature du bouton.
  • Si la poussée est plus sévère que d'habitude.
  • Si la poussée s'accompagne d'une forte fièvre ou d'une douleur intense.
  • Si les vésicules s'étalent au-delà des lèvres ou apparaissent sur d'autres parties du visage comme au niveau des yeux notamment.
  • Et enfin, si les poussées sont trop fréquentes : plus de 6 par an.

Comment ne pas transmettre le virus de l'herpès à son entourage ?

La personne est contagieuse dès les signes avant-coureurs (avant l'apparition du bouton de fièvre) et jusqu'à la cicatrisation de la lésion (disparition de la croûte au bout d'une dizaine de jours).

Durant toute cette période, des mesures d'hygiène permettent de limiter la transmission du virus :

  • n'embrassez personne et surtout pas les enfants en bas âge,
  • évitez les contacts rapprochés (soins dentaires, soins esthétiques, sport de contact, rapports sexuels bucco-génitaux),
  • ne prêtez pas votre linge et ustensiles de toilette,
  • ne touchez pas le bouton avec vos doigts et sinon lavez-vous les mains,
  • ne frottez pas vos yeux, etc.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), juin 2008.