Hernie hiatale ou intestinale : comment faire la différence

© Istock
Les hernies regroupent un ensemble de pathologies qui désignent la saillie d’un organe hors de son emplacement normal. Il existe ainsi aussi bien des hernies discales (au niveau du rachis) que des hernies hiatales et des hernies intestinales qui concernent le tube digestif et la digestion. Mais comment les distinguer entre elles ?
PUB

Différences entre hernie hiatale et hernie intestinale

Les hernies hiatales et les hernies intestinales concernent respectivement l’estomac et les intestins (organes de la digestion). Dans le premier cas, une partie de l’estomac passe au-dessus du diaphragme, ce qui se traduit par des reflux gastro-œsophagiens (RGO) mais aussi par des ballonnements, des douleurs dans la poitrine, des troubles respiratoires, voire des vomissements. Les hernies intestinales, elles, entraînent des symptômes différents en fonction de l’emplacement de la hernie, qui peut être inguinale (les intestins font saillie au niveau de l’aine), fémorale (ils sortent sous le pli de l’aine) ou ombilicale (au niveau du nombril), par exemple. On observera alors une masse anormale se traduisant par une pesanteur au niveau du bas-ventre.

PUB
PUB

Causes des hernies hiatales et des hernies intestinales

Les causes des hernies hiatales et des hernies intestinales ne sont pas non plus les mêmes. Les hernies intestinales sont dues à une augmentation de la pression abdominale à l’occasion d’un effort important (port de charge, constipation) ou d’une surcharge pondérale. Quant aux hernies hiatales, elles trouvent leurs origines dans un relâchement du muscle diaphragme qui va autoriser le passage de l’estomac vers le haut. A noter que l’obésité ou la grossesse constituent des facteurs de risque de hernie hiatale.

Publié le 04 Mai 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :