Hémorroïdes : quel est l'intérêt de la coloscopie ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 08 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 18h59

Lorsque des hémorroïdes provoquent des saignements, il peut être intéressant de réaliser, par mesure de précaution, une coloscopie. Pourquoi et en quoi consiste cet examen ?

© Istock
PUB

Hémorroïdes et cancer, quel lien ?

Les hémorroïdes sont des sortes de varices localisées au niveau de l'anus. Gonflées ou irritées, elles peuvent être à l'origine de crises douloureuses. Elles peuvent également être à l'origine de saignements plus ou moins importants que l'on détecte dans les selles. Mais les hémorroïdes ne se compliquent pas en cancer. En revanche, les cancers de l'intestin présentent parfois des symptômes comparables à ceux des hémorroïdes et notamment des saignements dans les selles.

C'est pourquoi, en cas de saignements et même si le diagnostic d'hémorroïdes est confirmé, il est souvent conseillé de réaliser une coloscopie par mesure de précaution, à la recherche d'un éventuel cancer colorectal.

PUB
PUB

Le dépistage du cancer colorectal

Les recommandations officielles préconisent la réalisation d'un test immunologique (recherche de trace de sang dans les selles) tous les deux ans à partir de 50 ans. Mais comme tous les cancers colorectaux ne s'accompagnent pas de saignements, c'est la coloscopie qui représente l'examen de référence en diagnostic des cancers colorectaux. Elle est classiquement prescrite après un test immunologique positif, mais également en cas de doute, dans le cadre d'un dépistage poussé ou chez les sujets à risque, comme par exemple en cas d'antécédent familial ou de certaines maladies prédisposantes.

L'autre indication fréquente de la coloscopie est la présence d'hémorroïdes associées à des saignements. Cet examen permet d'écarter une cause cancéreuse aux saignements.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 08 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 18h59
PUB
PUB
A lire aussi
Cancer colorectal : le test Hémoccult II en pratiquePublié le 31/03/2008 - 00h00

Pas de pitié pour le cancer colorectal. C'est le 3e cancer le plus fréquent et il reste souvent mortel. La seule arme dont nous disposons actuellement est le dépistage précoce. Celui-ci repose sur le test Hémoccult II, lequel est en cours de généralisation dans le cadre d'un dépistage...

Cancer du côlon : comment se faire dépister ?Publié le 08/06/2014 - 22h00

Face au cancer du côlon, nous n’avons pas tous le même niveau de risque.Or c’est ce niveau de risque qui dicte la stratégie de dépistage à suivre.Globalement, il y a des personnes à risque de cancer colorectal à qui l’on recommande un dépistage individuel à mettre en place avec son...

Plus d'articles