Hammam et sauna : les règles d'or
Vous êtes plutôt détente à l'orientale, ou remise en forme version scandinave ? Découvrez tous les bienfaits de ces deux techniques, mais également leurs précautions d'usage. Ça va chauffer !

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Sommaire

Le sauna pour détendre et revigorer

Véritable institution en Scandinavie, la cabine de sauna, en bois, comporte des bancs et un calorifère où se consument des pierres volcaniques. Un seau d'eau pour humidifier les pierres et l'atmosphère À la clé, une chaleur très sèche et plus forte que celle du hammam (entre 80 et 100°C), qui provoque une sudation importante : les toxines s'échappent, la peau élimine ses impuretés. Sans oublier une respiration qui se fait plus profonde, donc régénérante, et une décontraction des muscles (le sauna est idéal en cas de courbatures ou d'arthrose.)

Le sauna : les règles d'or

Pour être efficace, votre séance de sauna doit respecter certaines étapes. Commencez par prendre une douche tiède et séchez votre peau. Vous pouvez alors vous installer dans la cabine (à noter, il fait moins chaud sur le banc le plus bas) pendant environ un quart d'heure. À votre sortie, prenez une nouvelle douche : commencez par les pieds et finissez vers la nuque, si possible à l'eau tiède. Reposez-vous un bon quart d'heure puis hydratez votre épiderme. Déconseillé aux personnes souffrant de troubles cardiaques, circulatoires ou respiratoires.

Guide: 

Source :