Glycémie à jeun : quel est le taux normal ?

© Istock
La glycémie à jeun est un examen qui peut être réalisé pour des gens chez qui on suspecte un diabète. Mais comment interpréter les résultats ? Quel est le taux de glycémie à ne pas dépasser ?
Publicité

Intérêt du taux de glycémie à jeun

La glycémie est la mesure du taux de sucre dans le sang. Il arrive que le médecin ou l’endocrinologue prescrive une glycémie à jeun, c’est-à-dire une analyse de sang d’une personne n’ayant pas mangé depuis au moins 8 heures. Ce test permet d’évaluer le fonctionnement du foie et du pancréas, ce dernier étant responsable de la fabrication des hormones essentielles à la régulation de la glycémie : l’insuline et le glucagon. Une glycémie à jeun est un examen intéressant en cas de risque de diabète, mais aussi au cours d’une grossesse lorsqu’on suspecte un diabète gestationnel. Ainsi, à elle seule, elle permet de dépister le diabète, le prédiabète et les hypoglycémies. Encore faut-il savoir interpréter les résultats.

Publicité
Publicité

Taux de glycémie à ne pas dépasser

Le taux de glycémie à jeun est jugé normal lorsqu’il est compris entre 0,70 et 1,10 g par litre de sang. Ce chiffre est à bien distinguer de celui considéré dans le cadre d’une mesure de la glycémie postprandiale. Celle-ci est réalisée 1 h 30 après un repas et le résultat doit, dans ce cas, être de moins de 1,4 g/l (ou 7,8 mmol/l). Par ailleurs, on estime qu’il y a une hypoglycémie si le taux de glucose dans le sang est inférieur à 0,6 g/l ou qu’il y a hyperglycémie lorsqu'il excède 1,10 g/l. Enfin, on peut fortement suspecter un diabète si deux tests de taux de glycémie à jeun successifs donnent un résultat supérieur à 1,26 g/l.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 18 Avril 2018 : 10h00
La rédaction vous recommande sur Amazon :