Le glutamate, un vrai faux allergène
Sommaire

Intolérance alimentaire

Si elles existent bel et bien, les réactions au glutamate ne sont pas une allergie à proprement parler, mais plutôt une intolérance alimentaire. La différence ? "Une allergie est une réaction immunitaire du corps vis-à-vis d'un allergène, impliquant des anticorps (type IgE), explique le Dr Doyen. L'intolérance, qui peut provoquer exactement les mêmes symptômes, est due à autre chose, par exemple à une maladie gastro-intestinale ou à des agents pharmacologiques (caféine, histamine)."

Allergie ou pas, une chose est sure : si vous éprouvez à plusieurs reprises l'un ou l'autre symptôme après l'absorption d'un repas, chinois ou pas, il faut consulter un allergologue. "Même si le mécanisme demeure mystérieux et le rôle du glutamate incertain, une mise au point est nécessaire. On ne fait pas d'œdème de Quincke pour rien ! La personne est peut-être allergique à autre chose ou alors elle présente une véritable intolérance au glutamate. Dans ce cas, mieux vaut en être sûr avant de s'astreindre à un régime particulier." A bon entendeur…

(1) Gonflement du visage et/ou de la gorge dû à une réaction de type allergique.

(2) Le test de provocation consiste à administrer des doses de produits allergènes sous surveillance médicale. C'est la façon la plus courante d'établir à quoi une personne est allergique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :