Des gestes simples pour de jolis seins

Quelle femme ne rêve pas d'arborer une poitrine ferme et tonique ? Que les seins soient généreux ou menus, le fait d'avoir un joli décolleté est en effet toujours assimilé à la féminité et à la séduction.
PUB

Pas toujours facile pourtant de garder les seins hauts perchés. Durant notre vie de femme, les régimes amaigrissants, la grossesse, l'allaitement et tous les autres bouleversements hormonaux ont tôt fait de fragiliser la tonicité de notre décolleté. Premier impératif pour conserver une belle poitrine, quel que soit l'âge : choisir un soutien-gorge adapté. Le modèle que vous sélectionnerez doit être à votre taille (si nécessaire, faites-vous mesurer par une vendeuse qui saura la préciser), confortable et ne pas laisser de marques au niveau du buste ou des épaules en fin de journée.

PUB
PUB

Tonifier glacé

Deuxième nécessité absolue : chouchouter les seins au quotidien. En effet, la tonicité du buste dépend de la qualité de la peau qui soutient la poitrine car les seins en eux-mêmes sont dépourvus de muscles. Pour tonifier les tissus, les plus courageuses s'essayeront à la traditionnelle douche froide au niveau du buste, qui peut être commencée tiède en diminuant progressivement la température.

Option cosmétique

Plus agréable, le bichonnage à l'aide de soins cosmétiques commencera avec un gommage du décolleté une fois par semaine à l'aide d'un produit exfoliant très doux, à faire suivre d'une hydratation des seins (geste devant être effectué au quotidien) avec une crème pour le corps ou, luxe suprême, avec une crème spéciale pour les seins enrichie d'agents lissants et liftants (soins spécial buste). Le bon geste consiste à déposer une noisette de produit entre les mains et à ensuite partir de l'espace entre les deux seins pour effectuer des mouvements circulaires sous forme d'un huit à l'horizontale. Pour un petit plus, entreposez votre produit cosmétique au réfrigérateur afin de faire d'une pierre deux coups et de bénéficier aussi d'un effet tonifiant.

Publié le 12 Mars 2007 | Mis à jour le 20 Janvier 2016
Auteur(s) : Muriel Luypaert, journaliste beauté