Génome humain : soyons pragmatiques !
Sommaire

Favoriser concrètement les recherches

Le problème n'est donc pas si simple et il est dommage qu'une légitime indignation occulte un vrai débat. La question la plus importante est selon nous de favoriser la recherche au service de la santé de tous et un tel objectif devrait justifier une législation spéciale pour la brevetabilité des gènes.

Nous pensons aussi que l'expérience nous a montré que la très grande majorité des découvertes scientifiques concernant la santé vient du privé ou de partenariats entre public et privé: il ne faut pas stériliser ces efforts de recherche essentiels à l'humanité sous prétexte favoriser une logique contre une autre.

Il ne s'agit pas de cynisme: les laboratoires Roche qui ont découvert les anxiolytiques ou les neuroleptiques, les laboratoires Glaxo qui ont ouvert la voie des antiviraux, les laboratoires MSD qui ont produit les statines (etc. la liste est longue) sont incontestablement des découvreurs pour le bien de tous. Le vrai problème est de donner de vrais moyens au public pour pousser au bout ses recherches, de favoriser l'innovation dans le privé et de soutenir les actions menées en partenariat. C'est aussi cela l'éthique au service de l'humanité.

Découvrez tous nos offres pour vous détendre, vous ressourcer, lutter contre le stress et assurer votre bien-être !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Figaro lundi 26 juin 2000 www.respublica.fr/sos.humangenome/index1.htm