Fumeurs : quel est votre risque de BPCO ?

Le risque de BPCO est très sérieux chez les fumeurs. Mais à partir de quelle intensité de tabagisme ? L'âge de début du tabagisme est-il si important ? Quelle est la différence entre une bronchite chronique et une BPCO ? Réponses concrètes à toutes ces questions.
PUB

Bronchite chronique ou BPCO ?

La bronchite chronique n'est pas une maladie mais un symptôme qui se caractérise par unetoux grasse matinale. Elle indique une exposition à des facteurs de risque, le tabagisme avant tout.

La toux tend à disparaître à l'arrêt du tabagisme (en quelques mois, voire plus).

En revanche, la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou obstruction bronchique chronique est une maladie liée au tabac qui persiste à son arrêt, et qui s'accompagne d'un essoufflement d'autant plus redoutable qu'il devient progressivement très handicapant et retentit fortement sur la qualité de vie (lorsque l'essoufflement apparaît, la capacité respiratoire a déjà diminué de moitié).

PUB
PUB

A terme, la BPCO expose à l'insuffisance respiratoire, nécessitant une assistance sous oxygène.

Bronchite chronique et BPCO sont donc bien distinctes mais peuvent également coexister, tandis qu'une bronchite chronique constitue par ailleurs un facteur de risque de BPCO et représente ainsi un signal d'alerte.

Quel est le risque pour un fumeur d'être atteint de BPCO ?

  • Si l'on prend 100 fumeurs (à un moment donné et de tous âges), 50% sont atteints d'une bronchite chronique et 20% d'uneBPCO (certains l'ignorent).
  • Si l'on prend 100 fumeurs âgés de 65 ans, 50% ont une BPCO.
  • Si l'on considère tous les sujets de plus de 40 ans qui ont fumé 1 paquet/jour pendant au moins 10 ans (ou 2 paquets/jour pendant 5 ans), le risque de BPCO est de l'ordre de 30%.

Les fumeurs qui poursuivent leur tabagisme jusqu'à l'âge de 65 ans ont un risque de 50% de développer uneBPCO. Autrement dit, plus on fume, plus le tabagisme est important et durable, plus le risque s'accroît.

Et plus on débute tôt le tabagisme, plus les risques sont importants, particulièrement avant l'âge de 20 ans, car la croissance pulmonaire n'est pas encore terminée.

Pire, quelqu'un qui a commencé à fumer avant 15 ans peut développer une BPCO vers la trentaine...

Publié le 25 Novembre 2008 | Mis à jour le 31 Décembre 2012
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Comité de lutte contre les maladies respiratoires, 7e Journée mondiale de lutte contre la BPCO, 19 novembre 2008.