Fissure anale : quels symptômes ?
Sommaire

Comment guérir d'une fissure anale ?

  • La première chose à faire est de réguler le transit pour éviter la constipation et rendre l’exonération des selles moins désagréable.

    On peut éventuellement utiliser des laxatifs, mais le plus important est de modifier son alimentation pour un transit bien régulier.

  • L’utilisation de pommades anti-inflammatoires ou au moins lubrifiantes, pour aider à expulser les selles, est fréquente.
  • Des anti-douleurs sont aussi parfois utilisés pour éviter la constipation qui peut s’installer à cause de la douleur : par peur d’avoir mal, on reporte le moment d’aller à la selle, ce qui rend les selles plus dures… et le cercle vicieux est en place.
  • Quand la fissure anale est plus sérieuse ou chronique, on peut lutter contre la contracture du muscle qui est en cause dans l’apparition de la fissure, avec des pommades ou des injections.

Enfin, les chirurgiens peuvent opérer une fissure anale pour retirer la peau affectée. C’est une opération souvent efficace, mais à choisir avec précautions, parce que la cicatrisation dans cette région n’est pas évidente.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Fissure anale, Anu, Douleur, Selle
Source : Société Nationale Française de Gastro-Entérologie.