La fin des oeufs de batterie ?

Publié par Jean Montelriny, journaliste santé le Lundi 25 Mai 2009 : 02h00
En Belgique, Carrefour, Intermarché et Cora ont retiré les oeufs de poules élevées en batteries de leurs étals. En effet, les consommateurs refusent ce type d'élevage cruel. De plus en plus de Francais boycottent aussi les oeufs de batteries. À juste titre ?
PUB

À la coque, en omelette, brouillés…, les œufs sont savoureux et excellents pour la santé. D'ailleurs, un Français consomme en moyenne 250 œufs chaque année. Cela correspond environ à la production annuelle d'une poule pondeuse. Ainsi, grosso modo, chaque Français a sa poule ! Mais, dans quelles conditions vit la vôtre ?

Les élevages en batterie !

80 % des poules pondeuses françaises sont élevées en batteries, c'est-à-dire en cage, dans de grands hangars. Elles ne voient jamais le jour, ni un brin d'herbe. Et les cages des poules pondeuses ont un arrière-goût… d'enfer ! 'Toute leur vie, ces poules disposent d'une surface égale à une feuille A4 ! Elles ne pourront ainsi jamais déployer leurs ailes. Le sol des cages est un grillage, légèrement en pente pour permettre aux œufs de rouler vers le tapis de convoyage. Impossible de courir, et l'équilibre est difficile à maintenir ! L'absence de litière, de perchoir et de nid provoquent chez ces poules de graves troubles comportementaux', décrit Johanne Mielcarek, chargée de missions auprès de la Protection Mondiale des Animaux de Ferme (PMAF). Les poules élevées en batteries ont souvent les os brisés, car elles développent de l'ostéoporose. La promiscuité amplifie le stress et l'agressivité. Et pour éviter qu'elles ne se blessent mutuellement, on leur coupe une partie du bec… sans anesthésie bien sûr.

PUB
PUB

Une prise de conscience européenne !

Les Européens sont de plus en plus touchés par les mauvaises conditions de vie de ces poules et refusent d'acheter des œufs de batteries. Sous la pression des consommateurs, la grande distribution réagit ! Ainsi, en Belgique, Carrefour, Intermarché, Cora et Match les ont retirés de leurs linéaires. C'est aussi le cas de l'ensemble des supermarchés néerlandais et suisses, de Rewe et Aldi en Allemagne, de Marks & Spencers, Waitrose, Co-op et Sainsbury's au Royaume-Uni. En France, la tendance est plus lente. Seuls 30 % des œufs vendus dans le commerce proviennent de poules élevées en plein air, mais ce marché est en plein essor. Le géant Unilever (Maille, Amora…) s'engage aussi, dans un proche avenir, à ne plus utiliser d'œufs de batteries pour ses mayonnaises et ses moutardes. Côté restauration, seuls Mac Donald et Subway se sont engagés à n'utiliser que des œufs de plein air. Idem pour le palace 'Le Negresco' à Nice ! Entre ces deux extrêmes, pas d'engagement officiel…

Publié par Jean Montelriny, journaliste santé le Lundi 25 Mai 2009 : 02h00
Source : Côté santé, mai 2009.
PUB
PUB
A lire aussi
Les œufs : comment bien les choisir ?Publié le 26/03/2015 - 09h28

L’œuf est l’aliment le plus consommé dans le monde et aussi le plus vieux. De tout temps, les humains l’ont recueilli dans des poulaillers et s’en sont nourris car il leur apportait des protéines bénéfiques. Les œufs sont produits de façon quasi industrielle, comment bien les...

Lustucru a tout bon pour ses œufs Publié le 26/05/2016 - 18h35

Savez-vous que près de 69% des poules pondeuses françaises sont encore enfermées dans des cages ?Et que leurs œufs ont une valeur nutritionnelle moindre ?Plusieurs enseignes ont déjà banni les œufs de batterie mais Lustucru fait encore plus fort.

Plus d'articles