Fibromyalgie : les bénéfices de l'activité physique
Sommaire

L'activité physique fait partie intégrante du traitement de la fibromyalgie

L'activité physique améliore l'endurance, la force et la souplesse musculaires. Elle est à l'origine d'une sensation de bien-être et entraîne une reprise de confiance en soi. De plus, elle joue un rôle social important. Et enfin, elle est bénéfique sur le plan cardiovasculaire, améliore la densité osseuse et réduit l'anxiété.

Quelles activités physique pour les fibromyalgiques ?

Les activités ayant un intérêt majeur dans la fibromyalgie sont principalement la marche soutenue, la course, le vélo et la natation. L'exercice choisi doit être adapté au type de douleur.

Débuter progressivementOn recommande de débuter par une durée de 5 à 10 minutes puis d'augmenter progressivement. On peut également fractionner l'effort par de courtes périodes d'activités moins soutenues. On conseille également de commencer par un exercice légèrement inférieur à celui que le malade se sent capable de faire, avant d'augmenter progressivement. L'exercice doit être débuté hors des poussées douloureuses. Les activités sont généralement bien tolérées, avec parfois initialement des douleurs musculaires de type courbatures.Marche, vélo et natation

L'objectif final est 45 minutes de marche, une heure de vélo ou 30 minutes de natation trois ou quatre fois par semaine. Dans un second temps, cette activité peut être complétée par des exercices de renforcement musculaire type stretching ou aquagym.

L'activité physique joue un rôle majeur dans la prise en charge de la fibromyalgie. Les meilleurs résultats sont ceux qui incluent des programmes d'activités physiques, et encore plus ceux qui sont individualisés.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Congrès hebdo, Le Quotidien du médecin, 10 mars 2006.