Fêtes : fraudes sur le champagne

Soumis par Paule Neyrat le
La DGCCRF (Direction de la concurrence et des fraudes) a récemment alerté sur les fraudes fréquentes sur le champagne.Elles se multiplient, évidemment ce mois-ci, puisque les Fêtes approchent.Soyez vigilants si vous devez en acheter.Et, bien sûr, vous en boirez avec modération, comme il se doit. 
PUB

Il y a trop souvent des « faux champagnes », c’est ainsi que la DGCCRF nomme ces fraudes.

Des vins mousseux, par ailleurs très bons, comme le Vouvray, la Blanquette de Limoux etc., sont dans les rayons de champagne, au milieu des autres bouteilles, alors qu’ils n’en sont pas. Ce qui peut prêter à confusion.

Mais d’autres fois, l’étiquette originale du vin mousseux a été carrément retirée et les bouteilles sont revendues soit sans étiquette, soit avec une fausse étiquette.

PUB

Et à des prix défiant toute concurrence, entre 8 et 12 € la bouteille de champagne, ce qui incite évidemment à acheter sans se poser de questions, surtout s’il y a une étiquette « Champagne » !

PUB

Comment ne pas vous faire avoir en achetant une bouteille de champagne ?

En devenant curieux devant un prix bas.

Regardez le bouchon. Il a obligatoirement une capsule fiscale métallique, sur le dessus avec un numéro commençant par les chiffres du département producteur. Celle du champagne est obligatoirement verte et avec les chiffres : 02, 10 ou 51 qui sont ceux de l’Aisne, de l’Aube et de la Marne, seuls départements où est produit du champagne.

Si ces chiffres sont effacés (ça arrive !), c’est qu’il y a une fraude.

Si néanmoins vous achetez une bouteille de champagne, vous verrez en la débouchant que le mot champagne n’est pas inscrit sur le bouchon de liège car cette inscription est obligatoire.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB

A lire aussi

Aliments de fêtes : comment bien les acheter ?

Snob de chez snob

Sulfites : en êtes-vous victime sans le savoir ?

So chic !

Bouchon de champagne : protégez vos yeux !

Table de Noël : n’oubliez pas l’eau !

Plus d'articles