Faire chambre à part, une bonne idée ?

Publié le 01 Octobre 2012 à 0h00 par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé
Faire chambre à part. Si l’idée peut sous-entendre des difficultés de couple, ce n’est pas toujours le cas. Il arrive, en effet, que dormir séparément aide à raviver la flamme et à faire durer l’amour…
© Adobe Stock

Quand faire chambre à part est-il une bonne idée ?

Il n’y a pas une manière de faire durer son couple, il y en a mille. Mais une chose est certaine : le fait de mal dormir rend irritable, anxieux et agressif.

Une bonne qualité de sommeil est donc indispensable à l’harmonie du couple.

Et, parfois, le passage par la case «chambre à part» s’avère une excellente solution. Les ronflementsdu conjoint, par exemple, sont un motif fréquemment évoqué par les couples qui ont choisi dedormir séparément.

Mais d’autres éléments peuvent entrer en ligne de compte comme des horaires de travail différents ou des rythmes biologiques incompatibles.

Chambre à part ou lit commun ?

Peu importe, en fin de compte. L’essentiel est de toujours prendre les décisions ensemble, sans que l’un des deux conjoints ne soit frustré. Comme toujours quand on est deux, la solution réside dans le dialogue !

Chambre à part ? Trois clés pour réussir !

Vous décidez de faire chambre à part ?

Il est indispensable de mettre au point certaines stratégies pour pallier les manques liés à cette situation particulière.

  • Gardez le contact physique !

    En ne dormant plus ensemble, un couple voit se réduire les contacts physiques, même non intentionnels, qui se produisent durant la nuit.

    Or ceux-ci sont stimulateurs d’ocytocine.

    Il faut donc trouver d’autres occasions de stimuler cette hormone de la confiance et de l’amour et multiplier les contacts physiques tendres au cours de la journée.

  • Continuez vos conversations sur l’oreiller.

    Le moment du coucher est souvent propice aux discussions intimes et aux échanges concernant les enfants, par exemple.

    Essayez de maintenir ce rituel et couchez-vous ensemble.

    Une fois l’un endormi, l’autre pourra s’éclipser discrètement pour rejoindre son propre lit.

  • Continuez àfaire l’amour.

    Quand on ne dort pas ensemble, les occasions de faire l’amour sont moins fréquentes.

    Pour autant, le fait de faire chambre à part n’atténue pas le désir.

    Au contraire, cette pratique peut même stimuler la libido.

    À vous d’être imaginatif(ve) et d’organiser des rendez-vous coquins avec votre conjoint.

Source : Merci à Patrick Pierre, psychothérapeute et sexologue.