Epilation laser : les hommes aussi !

Les femmes ne sont pas les seules à être gênées par leurs poils et à vouloir s'en débarrasser. 20 à 30% des candidats à l'épilation laser définitive sont des hommes, de tout âge et dès la vingtaine. Détails et explications du Dr Catherine de Goursac, médecin esthétique.

PUB

Quand les poils ont raison des hommes, ils recourent à l'épilation laser

Dr Catherine de Goursac : Les jeunes particulièrement ont une très mauvaise vision du poil. Ils le considèrent comme sale, comme non hygiénique, d'autant plus que la mode est actuellement aux corps imberbes. Du coup, certains n'assument pas les poils situés dans le bas du dos, sur les épaules, ni lorsqu'ils sont trop importants, sur le thorax. Ces trois situations représentent une grande demande en épilation laser. Mais il existe toutes sortes d'autres localisations pour lesquelles les hommes recourent à l'épilation définitive. L'épilation de l'inter-sourcilière (entre les deux sourcils) est par exemple fréquemment demandée. Celle des pommettes également. En effet, la barbe, qui forme un collier, peut parfois remonter très haut sur les pommettes. On peut alors redessiner la barbe, l'éclaircir et la redescendre. Quelques hommes demandent la barbe entière, mais pour ma part, je refuse car je l'assimile à une forme de castration, sauf en cas de raisons médicales ou personnelles particulières.Certains hommes, plus âgés, sont gênés par des poils sur l'arrête du nez et dans le nez. De la même façon, il peut y avoir des poils sur les oreilles, tout le long du cartilage, et aussi parfois à l'intérieur des oreilles. Les mains lorsqu'elles sont très velues et peu esthétiques, représentent aussi une grande demande. On peut alors facilement diminuer seulement la densité pilaire sans rendre la peau glabre (sans poil).Recourent également à l'épilation les hommes très velus chez lesquels il n'existe pas de différence entre le début de leur barbe et le torse. Ils souhaitent qu'on leur rétablisse un espace libre au niveau du cou entre la barbe et le torse. De la même façon, l'épilation laser peut leur créer un espace libre sur la nuque, entre les cheveux et le dos.Les fesses également sont parfois recouvertes de poils. Et à cet endroit, ils provoquent des boutons et de l'acné.Les autres zones du corps sont peu demandées.

PUB
PUB

Les demandes sont-elles différentes selon l'âge ?

Dr Catherine de Goursac : La pilosité pour un homme va crescendo avec la vie. Un homme a plus de poils à 40 ans qu'à 20 et à 60 ans qu'à 40. Toutefois nous avons des demandes dans toutes les tranches d'âge : des hommes jeunes d'une vingtaine d'années, mais aussi dans la tranche 40-60 ans. Au-delà de 60 ans, les hommes ont généralement fini par accepter leurs poils, excepté à des endroits visibles et peu esthétiques. C'est ainsi qu'ils demandent davantage l'intérieur du nez, le nez et les oreilles. Attention toutefois à ne pas trop attendre car les poils blancs ne sont plus accessibles au laser.A savoir également que la peau à épiler au laser ne doit pas être bronzée. Donc pas d'UV ni d'autobronzant avant une séance. En revanche, on peut aller au soleil une semaine après chaque séance ou utiliser des autobronzants.

Publié le 28 Avril 2008 | Mis à jour le 31 Mars 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Source et pour en savoir + : * Le Dr Catherine de Goursac exerce la médecine esthétique depuis plus de vingt ans.
Voir + de sources
Elle est membre de la Société française de médecine esthétique, membre du conseil d'administration de l'Association française des médecins esthéticiens (AFME) (www.afme.org) et secrétaire de l'Association française d'anti-aging.