En voyage, attention aux médicaments contrefaits.

De nombreux médicaments contrefaits circulent dans les pays à population pauvre
PUB

Les médicaments contrefaits s'observent couramment dans tous les pays à population pauvre. On en trouve par exemple sur les marchés africains ou asiatiques, mais aussi en Amérique du Sud.

10 % de médicaments contrefaits au Brésil

Au Brésil, ce problème est pris très au sérieux, et les autorités sanitaires publient les cas de contrefaçon qu'elles découvrent. En 1998, sur une période de quatre mois, 82 lots de 63 médicaments contrefaits différents ont été découverts et retirés du marché. Il s'agissait notamment d'antibiotiques et les médicaments contre le sida.

PUB
PUB

Le pourcentage global de médicaments contrefaits est difficile à connaître. Selon certains auteurs, la contrefaçon représenterait 10 % du marché pharmaceutique brésilien. Les autorités sanitaires avouent 7 %, et les laboratoires pharmaceutiques disent 2 %. Mais il est bien connu qu'ils cherchent souvent à minimiser le phénomène, pour des raisons commerciales. Les laboratoires Schering ont ainsi été sanctionnés par les autorités pour avoir dissimulé pendant un mois la présence d'une imitation d'un de leurs contraceptifs, ne contenant que du talc !

Un réel danger pour les consommateurs

On imagine aisément les dangers des médicaments contrefaits: danger de ne prendre qu'un médicament inactif quand un traitement efficace est indispensable, danger d'être intoxiqué par des impuretés ou des produits non contrôlés lors de la fabrication, danger d'infection (notamment en cas d'injection). Le cas d'un enfant de neuf ans, mort de méningite alors qu'il était traité par un antibiotique contrefait, a conduit les autorités sanitaires du Brésil à réagir vigoureusement.

Publié le 23 Février 2000
Source : Prescrire rédaction : "La contrefaçon, "crime odieux"" Prescrire 2000 ; 20 (203) : 152.