En santé : telle mère, telle fille !

"Telle mère, telle fille", cette expression se révèle très souvent exacte dans divers domaines. Alors pensez à prendre quelques renseignements auprès de votre maman, ils pourront se révéler très précieux, notamment en matière de prévention santé. Vous devez au moins connaître deux choses : 1° votre mère a-t-elle eu un cancer du sein ? 2° A quel âge a-t-elle été ménopausée ?

Publicité

Maman a eu un cancer du sein : j'ai deux fois plus de risque d'en avoir un moi aussi !

Une femme dont la mère ou la soeur a déjà eu un cancer du sein a deux fois plus de risque que les autres femmes de développer un cancer du sein. D'où toute l'importance de se renseigner sur les antécédents familiaux. Si c'est le cas, transformez cette donnée en avantage : faites-vous surveiller médicalement encore plus que les autres, au moins une fois par an, sans omettre de signaler à votre médecin traitant ou à votre gynécologue cette précieuse information sur vos antécédents familiaux.

Publicité
Publicité

A savoir sur les autres facteurs de risque du cancer du sein :

  • Le risque de cancer du sein est plus élevé chez les femmes ayant à la fois des règles précoces et une ménopause tardive.
  • Les femmes sans enfant ou ayant eu un premier enfant après 30 ans ont également plus de risque.
  • Près de 15% des femmes traitées pour un cancer du sein développeront un cancer sur l'autre sein. Le suivi médical doit donc être particulièrement rigoureux.

Je serais ménopausée... au même âge que maman !

Attention, nombre de données scientifiques indiquent qu'en cas de ménopause précoce, les risques d'ostéoporose sont accrus. En effet, une ménopause qui s'installe avant l'âge de 50 ans, constitue un facteur de risque d'ostéoporose. Vous êtes donc plus à risque de développer cette maladie. Là encore, il ne faut pas se laisser aller à la fatalité. Aujourd'hui, la prévention existe et le cas échéant, vous pourrez bénéficier de traitements efficaces.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 03 Novembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Lundi 24 Janvier 2011 : 16h18
Source : www.cancerdusein.org ; Hannestad Y. BMJ, 329 : 889-891, 2004.