En cette journée de la femme, rappelons que les femmes sont les premières victimes d'AVC

© getty

Si l’égalité entre les deux sexes n’existe pas dans la vie professionnelle, elle n’existe pas non plus en matière de santé. Même si leur espérance de vie est meilleure que celle des hommes, les femmes encourent certains risques spécifiques qu’elles doivent apprendre à connaître pour mieux se protéger. 

Publicité

Journée mondiale de la femme : les femmes, premières victimes des Accidents Vasculaires Cérébraux

Les accidents vasculaires cérébraux font davantage de morts dans la gent féminine(plus de 18.700 femmes contre 13.400 hommes) et provoquent davantage de séquelles.

En cause : l’âge plus avancé auquel les AVC surviennent chez la femme et le fait qu’ils soient plus souvent dus à une arythmie cardiaque, à l’origine de complications plus sévères. Etant donné que plus la prise en charge est précoce et meilleures sont les chances de récupération, chaque femme doit apprendre à connaître les signes devant faire suspecter un AVC.

Publicité
Publicité

C’est le cas de la survenue brutale et soudaine d’une paralysie du visage, d’une faiblesse du bras, d’un trouble de la parole, associés ou non à des troubles de l’équilibre, des maux de tête et/ou une baisse de la vision.

Les femmes sont également victimes du cancer du sein

Avec 53.000 cancers du sein découverts par an – un chiffre à peu près stable depuis 2006 - le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme (même si la mortalité recule de 1,3 % d’une année à l’autre), d’où l’importance de se faire dépister par mammographie entre 50 et 74 ans.

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 08 Mars 2012 : 07h45
Mis à jour le Jeudi 08 Mars 2012 : 09h51
Source : Fédération France AVC, www.franceavec.com
Communiqué de presse Boehringer Ingelheim
OMS : www.who.int
PUB
PUB