Emilia Clarke (Game of Thrones) : un médecin lui a proposé des injections à 28 ans !

Une peau fraiche et lisse, gommer les marques du temps… on fait souvent sentir aux femmes que seule la jeunesse est désirable, et encore plus à celles travaillant à Hollywood. Emilia Clarke de Game of Thrones s’est confiée sur cette course contre les rides qu’on tente de lui imposer depuis ses 28 ans !
Emilia Clarke (Game of Thrones) : un medecin lui a propose des injections a 28 ans !

Dans certaines cultures, voir les années s’inscrire sur les visages ne pose aucun problème, c’est même valorisant. C’est loin d’être le cas dans les pays occidentaux ! Emilia Clarke, la célèbre Daenerys Targaryen de Game of Thrones en a fait l’amère expérience. Une experte de la beauté lui a proposé de faire des injections alors qu’elle n’avait que 28 ans !

Emilia Clarke : "Je lui ai tout simplement dit : "Sortez !"

Dans une interview accordée à l’édition américaine de Elle, l’actrice a confié ressentir la pression qui pèse sur les actrices qui prennent de l’âge. "J'avais vu une facialiste qui m'a recommandé de faire des injections. Je lui ai montré la porte. Je lui ai tout simplement dit : "Sortez !". Ses mots exacts étaient "Ensuite, vous pourrez retrouver votre visage". J'avais 28 ans à ce moment-là".

L’acide hyaluronique utilisé pour ce traitement qui lui était proposé, repose sur l’association d'un acide uronique et d'un aminoglycane. Il permet de combler les rides ou de modeler le contour du visage. Toutefois, il modifie aussi le mouvement des muscles du visage. "Je travaille dans une industrie où mon visage doit bouger, où je me dois d'être expressive. Faire des injections n'est donc pas une option", remarque la star. 

Elle assure par ailleurs n’avoir pas de soucis à l’idée de vieillir. "Vous avez l'idée de vieillir et vous avez l'idée de ce à quoi vieillir vous fait ressembler. J'ai 34 ans, je suis plus sage, plus intelligente, j'ai plus d'expérience, j'ai accompli tout ce travail et j'en suis fière. On ne peut avoir fait tout ça que parce qu'on a l'âge que l'on a. Le temps est la seule chose qui nous permet d'accomplir toutes ces choses. Donc si mon visage reflète le temps que j'ai passé sur cette terre, je suis d'accord".

Toutefois, elle ne rejette pas totalement les injections

Emilia Clarke déplore que les pressions faites pour stopper les rides et le vieillissement. "Vous entendez parler de tous les autres le faire et vous vous dites : 'Est-ce que cela signifie que je dois le faire ?'. Et puis vous travaillez sur un film et le directeur de la photographie vous éclaire magnifiquement bien et vous passez à autre chose", explique-t-elle. Toutefois, elle ne rejette pas totalement l’idée d’avoir recours à des traitements anti-âge un jour.

"Je ne dis pas que je n'en ferai jamais, je me laisse la possibilité de changer d'avis sur la question. Mais je n'aime pas le fait qu'il soit soudain devenu normal que tout le monde se contente d'y avoir recours".

Découvrez les photos de la star dans notre diaporama.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Emilia Clarke On The Pressure To Get Injectables, Ageing On Screen And Her Sensitive Skin Essentials, Elle US, 5 mars 2021