L'efficacité du BCG

PUB

Une efficacité incomplète

La vaccination par le BCG n'a pas une efficacité totale. Même si des progrès ont été accomplis depuis les premiers essais de Clamette et Guérin. En effet, d'une part, il existe plusieurs souches de vaccin dans le monde, dont l'efficacité n'est probablement pas identique. D'autre part, selon la dose, la manière d'administrer le vaccin, l'âge des vaccinés et le risque de tuberculose, les résultats ne sont pas les mêmes. Les variations dans les résultats des essais et le souvenir de la catastrophe de Lübeck (dont le BCG était pourtant innocent) expliquent que l'efficacité du BCG a mis bien longtemps à être universellement reconnue.

PUB
PUB

Des résultats indiscutables

Mais les doutes des plus sceptiques ont cessé avec la parution, en 1994 et en 1995, de deux articles reprenant la totalité des études disponibles. Globalement, la vaccination par le BCG entraîne seulement une diminution de moitié du risque de tuberculose pulmonaire. Mais le BCG permet une diminution de 65 à 80 % des risques de tuberculose grave (tuberculose généralisée, méningite tuberculeuse), et une diminution de 70 % du risque de décès par tuberculose. Les résultats des essais menés chez les enfants conduisent à des conclusions semblables: le risque de tuberculose pulmonaire est diminué de seulement 50 % à 70 % selon les essais, mais il protège surtout contre le risque de tuberculose grave.

Publié le 07 Octobre 1999
Source : Colditz GA et coll.
Voir + de sources
" Efficacy of the BCG vaccine in the prevention of tuberculosis. Meta-analysis of the published litterature " JAMA 1994 ; 271 (9) : 698-702. Colditz GA et coll. " The efficacy of Bacillus Calmette-Guérin vaccination of newborn and infants in the prevention of tuberculosis : meta-analysis of the published litterature " Pediatrics 1995 ; 96 (1) : 29-35. Résumés dans " L'efficacité du BCG " Prescrire 1996 ; 16 (168) : 877-878.
PUB