Eau plate ou eau pétillante : quel est le bon choix pour ma santé ?

Boire de l’eau, d’une manière générale, c’est un bon geste santé.
Selon les derniers chiffres, nous sommes une minorité à boire les 1,5 litres quotidiens qui nous sont nécessaires.

Mais encore faut-il savoir que mettre dans son verre d’eau.

Eau plate ou pétillante, quel est le bon choix ?

Publicité

Eau pétillante : qui dit bulles dit plaisir…

L’argument numéro 1 de l’eau pétillante c’est le plaisir qu’elle procure !

En effet, les bulles sont très stimulantes pour les papilles. Par ailleurs le gaz carbonique contenu dans l’eau pétillante entraîne une réaction chimique dans la bouche. La très légère piqûre qui en découle rend l’expérience beaucoup plus complexe que boire un verre d’eau plate.

Eau pétillante, l’amie des régimes

C’est pour cela que l’eau pétillante est très souvent conseillée comme alternative aux sodas : elle offre une expérience gustative alors qu’elle ne contient aucune calorie. En outre, une étude a montré qu’elle entraîne une impression (temporaire) de satiété (1). Tout bénéfice quand on souhaite perdre du poids ou, en tout cas, manger moins !

Publicité
Publicité

L’eau gazeuse n’a pas que des bénéfices

...Et malgré tout, l’eau plate a aussi ses atouts.

Gaz et ballonnements

En effet, avaler de l’eau gazeuse c’est, logiquement, avaler du gaz. Avec à la clé pour les personnes sensibles, un ventre plus gonflé, voire des ballonnements désagréables. C’est pour cela que les boissons à bulles sont déconseillées aux personnes qui souffrent d’intestin irritable ou de reflux gastro-œsophagien.

Contenu en minéraux : match nul

Par ailleurs, les eaux pétillantes contiennent traditionnellement plus de minéraux et, en particulier, de sodium, que les eaux plates. Par conséquent, elles sont à consommer avec modération par les personnes qui doivent surveiller leur apport en sel. D’un autre côté, elles ont parfois un apport en calcium qui peut être précieux si l’on ne consomme pas assez de produits laitiers (2).

Cependant, la quantité de minéraux peut varier très fort, dans les eaux plates aussi bien que dans les pétillantes. L’idéal est de jeter un coup d’œil aux étiquettes pour sélectionner des eaux riches en calcium et pauvres en sodium.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 07 Octobre 2013 : 08h00
Source : Chem Senses. 2012 Nov;37(9):799-807. doi: 10.1093/chemse/bjs061. Epub 2012 Jul 25.
(1) J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2012;58(5):333-8.
(2) Br J Nutr. 2005 Mar;93(3):339-44.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :