Douleur sous une couronne dentaire : que faire ?

© Istock

Avoir une couronne ne vous protège pas d’éventuelles douleurs dentaires. Certains médicaments comme le paracétamol permettent de soulager ces douleurs dentaires mais il reste essentiel d’identifier la cause de votre mal en consultant votre dentiste.

PUB

Douleur dentaire sous une couronne : les causes possibles

Une douleur dentaire sous une couronne peut avoir de nombreuses causes. Un défaut d’alignement par exemple, aussi bien au niveau des dents naturelles que de la couronne, est une cause fréquente de douleurs dentaires. En effet, des dents mal alignées peuvent vous faire souffrir, notamment si vous grincez des dents durant la nuit. Dans ce cas, la douleur est causée par la pression exercée sur les zones où vos dents sont plus hautes qu’elles ne devraient l’être. Une infection causée par des bactéries qui ont migré vers la racine du nerf est aussi envisageable. Enfin, si votre couronne a été posée en conservant votre nerf, la douleur dentaire peut être due à la pression de la couronne sur le nerf lui-même.

PUB
PUB

Comment réagir face à une douleur dentaire ?

Si vous vous réveillez avec les muscles de la mâchoire tendus et douloureux, il se peut que vous grinciez des dents la nuit. Dans ce cas, tentez de bien vous détendre avant de vous endormir et appliquez une serviette chaude et humide sur vos joues. Une hygiène buccale est évidemment cruciale et se fait à l’aide de brossage, de fil dentaire et de bains de bouche. En effet, une couronne peut être aussi bien sujette qu’une dent naturelle à l’accumulation de plaque dentaire. Si le paracétamol ne vous soulage pas immédiatement, il est conseillé de rapidement consulter votre dentiste. Les douleurs dentaires peuvent présenter d’importantes complications.

Publié le 19 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé