Douleur pelvienne aiguë chez la femme

© Istock

Une douleur pelvienne aiguë apparaît soudainement dans le bas de l'abdomen.

Elle est intense et ne semble pas vouloir diminuer avec le temps.

Publicité

Douleur pelvienne aiguë chez la femme : Causes

Infection

Les douleurs pelviennes aiguës d'origine infectieuse sont essentiellement dues aux micro-organismes associés aux infections sexuellement transmissibles (IST) et parfois à la présence d'un stérilet.

Elles peuvent entraîner de la fièvre et des pertes vaginales.

Torsion de l'ovaire

Les femmes qui ont eu plusieurs enfants courent un risque plus élevé de souffrir d'une torsion de l'ovaire, car les nombreux accouchements entraînent un plus grand relâchement des tissus.

Ovulation

Certaines femmes sentent parfois leur ovulation sous la forme d'une douleur qui apparaît d'un côté de l'abdomen.

Cette douleur dure entre cinq minutes et une heure, puis va en diminuant.

Rupture de la trompe lors d'une grossesse extra-utérine

Il s'agit d'une douleur très vive, qui cause parfois un évanouissement. Cela constitue une urgence.

Rupture d'un kyste ovarien

Il y a deux types de kystes ovariens.

  • Le kyste physiologique qui est dû à la persistance du corps jaune produit après l'ovulation. Ces kystes ont en général moins de 7 cm et ils disparaissent en quelques mois.
  • Le kyste non physiologique est plus gros et permanent.

Un gros kyste peut provoquer de la douleur lorsqu'on le fait bouger, comme par exemple lors d'un examen gynécologique, d'une relation sexuelle ou en cas de gonflement des intestins.

Affections non gynécologiques

Une infection de la vessie, de l'appendice ou du côlon sigmoïde, de même qu'une diverticulite et des calculs rénaux peuvent causer des douleurs pelviennes.

Douleur pelvienne aiguë chez la femme : Quand consulter ?

  • Vous ressentez une douleur aiguë à l'abdomen depuis quelques heures.
  • Une douleur dans l'abdomen vous empêche de poursuivre vos activités normales.
  • La douleur s'étend dans tout l'abdomen.
  • La douleur s'accompagne d'autres symptômes, comme de la fièvre, des pertes vaginales plus ou moins nauséabondes ou elle coïncide avec l'arrivée d'un nouveau partenaire sexuel au cours des dernières semaines.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 06 Décembre 2013 : 14h10
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB