Diverticulite

La diverticulite est une inflammation des diverticules.

Petites poches semblables à des grains de raisin, les diverticules sont des hernies qui se développent le long de la paroi externe du côlon.

On les retrouve surtout sur la dernière partie de l'intestin, qui s'appelle le sigmoïde, près du rectum.

Le fait d'avoir des diverticules s'appelle, médicalement, la diverticulose.

Publicité

Diverticulite : Comprendre

Une alimentation pauvre en fibres et le vieillissement semblent être la cause de la diverticulose.

De ce fait, les personnes qui consomment peu de fibres ont habituellement des selles dures et sèches, qui, pour être expulsées, exigent des contractions plus fortes de l'intestin. En exerçant une pression sur les points faibles du sigmoïde (à l'endroit où les artères pénètrent dans la paroi de l'intestin), ces contractions provoquent la formation de diverticules.

En outre, l'affaiblissement naturel des muscles de l'intestin peut aussi favoriser ladiverticulose.

On estime que 60 % des gens de plus de 60 ans ont unediverticulose. C'est donc une affection commune, qui ne présente aucun inconvénient majeur.

Elle peut quelquefois entraîner un certain inconfort quand on doit aller à la selle, soit de légères crampes du côté gauche, qui disparaissent à la défécation. L'inconfort provient du fait que les diverticules causent un épaississement de la paroi intestinale, ce qui provoque une certaine sensibilité de l'abdomen. Mais cela est sans gravité et il n'y a pas lieu de consulter un médecin. D'ailleurs, la plupart des gens ne savent même pas qu'ils ont une diverticulose.

Néanmoins, dans 10% des cas, il y a inflammation des diverticules. On parle alors de diverticulite et le cas est beaucoup plus sérieux que la diverticulose : il exige une consultation médicale d'urgence.

Si elle n'est pas traitée, la diverticulite peut entraîner des complications graves, soit un abcès de l'intestin (les bactéries qui ont proliféré provoquent une inflammation autour de l'intestin), ce qui risque de le perforer et de causer une péritonite où des selles et des bactéries envahissent le péritoine (la membrane qui tapisse l'intérieur de l'abdomen), ce qui le fait s'enflammer.

Voici les principaux symptômes de la diverticulite :

  • douleur qui commence abruptement, en dessous du nombril et du côté gauche de l'abdomen ;
  • douleur constante, d'intensité variable, qui peut augmenter lors des repas ;
  • diminution des selles ou constipation ;
  • complication possible si les symptômes durent plus d'une journée, s'intensifient et s'il y a affaiblissement général.

Diverticulite : Causes

Occlusion d'un diverticule

Les selles comportent normalement beaucoup de bactéries. Dans les intestins, et par le fait même dans les diverticules, il y a donc toujours une très grande quantité de bactéries. Quand une particule alimentaire obstrue le diverticule (c'est une des explications scientifiquement plausibles), il y a prolifération des bactéries et inflammation. Les noix et les graines, les fruits qui contiennent des pépins, les grains de maïs soufflé et les grains des épis de maïs sont des particules qui peuvent bloquer un diverticule.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 17 Septembre 2012 : 11h34
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
PUB
PUB