Douleur au ventre : comment savoir si c'est le foie ?

© Istock
Les maux de ventre peuvent avoir de nombreuses origines, parmi lesquelles un problème au niveau du foie. Néanmoins, les douleurs au foie en tant que telles n’existent pas (la capsule du foie n’est pas innervée), de sorte qu’il n’est pas évident de déterminer si des douleurs au ventre peuvent être dues à un trouble hépatique. Alors, comment savoir si c’est le foie qui est responsable ?
PUB

Douleurs au ventre dues au foie

Les douleurs au ventre peuvent avoir pour origine une crise de foie. Ce type de trouble survient essentiellement suite à un repas trop copieux et particulièrement gras ou suite à une consommation excessive d’alcool. Mais certaines pathologies plus graves peuvent être en cause, une hépatite (inflammation du foie) notamment. Dans ce cas, les maux de ventre ne seront qu’un signe anecdotique en comparaison des autres symptômes.

PUB
PUB

Symptômes caractéristiques des douleurs hépatiques

Lorsque les douleurs abdominales ont une origine hépatique, elles présentent plusieurs caractéristiques. Généralement, elles s’accompagnent de nausées, voire de vomissements. Bien souvent, elles sont associées à des maux de tête, à des vertiges, à de la fatigue et à une sécheresse de la bouche. La douleur spécifiquement localisée au niveau du foie (sous les côtes du côté droit) n’est pas due à l’organe lui-même, mais à la contraction de la vésicule biliaire. Par ailleurs, les douleurs peuvent irradier dans le dos. A noter que dans certaines affections hépatiques (hépatites notamment), on peut aussi observer une jaunisse.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 16 Avril 2018 : 17h01
La rédaction vous recommande sur Amazon :