Un doigt en moins chaque jour...

Chaque année, 1,4 million de personnes sont victimes d'accident de la main. Très souvent, les blessures sont graves. Ces traumatismes de la main surviennent plus facilement dans la vie courante que lors d'accidents du travail. Chaque jour en France, les bagues et les alliances sont responsables de la perte d'un doigt…
PUB

Les plaies de la maison sont fréquentes

Les plaies représentent les lésions traumatiques de la main les plus fréquentes (causées par des instruments tranchants : verres, ciseaux…).

Elles ont lieu deux fois plus souvent au cours d'accidents de la vie courante (62%) qu'au cours d'un accident du travail (28%).

PUB

De 1 à 100 ans, tous les âges sont concernés. Toutefois, les plus à risque sont les jeunes actifs d’une trentaine d’années en moyenne, suivis par les travailleurs manuels, puis les jeunes scolarisés et les retraités ou sans profession.

PUB

Accidents de travail : les mains en premieres victimesl

Lors d'accidents du travail, les ouvriers, les intérimaires, les apprentis et les jeunes hommes récemment embauchés sont les plus fortement exposés.

Il faut savoir que sur le lieu de travail, les accidents de la main sont les plus fréquents, loin devant les membres inférieurs ou le tronc.

C'est ainsi que les accidents de la main représentent la première cause d'arrêt de travail et d'incapacité partielle.

Publié le 11 Janvier 2005 | Mis à jour le 29 Août 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Société française de chirurgie de la main, congrès annuel (40e édition), Paris, décembre 2004.