Divorce : comment protéger vos enfants...
Sommaire

Quels éléments peuvent rassurer l'enfant ?

Le premier message à faire passer est que, si l'amour entre les adultes peut défaillir, l'amour parental, lui, est éternel et indéfectible : il sera toujours aimé, de ses deux parents, qu'il a la chance d'avoir même si, malheureusement, ils ne peuvent plus vivre sous le même toit.

Délester l'enfant de toute responsabilité

L'autre élément fondamental est de le délester de toute responsabilité (l'enfant peut avoir l'impression de vivre un échec en n'ayant pas su maintenir uni le couple parental).

Il importe donc de lui expliquer que, pas plus qu'il n'est responsable de la séparation de ses parents, il n'a le pouvoir de les réconcilier. Cela le dépasse et il est indispensable qu'il le sache et l'admette aussi précocement que possible. Il sera toujours rassurant pour lui de savoir que la séparation est définitive, il ne faut jamais lui laisser entrevoir une improbable réconciliation (" on va réfléchir quelque temps... ") pour " amortir " le choc.

Enfin, il est essentiel qu'il puisse exprimer ses émotions, son chagrin, mais aussi sa colère ou sa révolte. Plus l'enfant est grand, moins facile il sera aux parents de décrypter ses émotions : il faut donc s'ouvrir, être réceptif, favoriser leur expression.

* Le Docteur Paul Bensussan est psychiatre, expert agréé par la Cour de cassation, diplômé de sexologie clinique. Ses travaux sur l'inceste et les divorces très conflictuels sont connus de ses pairs comme des magistrats.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :