Digestion : que manger pendant une colite ?

Publié le 15 Août 2018 à 16h01 par La Rédaction E-Santé
La colite est une inflammation aiguë ou chronique du côlon. Elle se manifeste par des troubles du transit (diarrhée, constipation), des douleurs abdominales, un ballonnement et parfois de la fièvre. Le traitement de la colite repose essentiellement sur un régime alimentaire. Voyons quels aliments permettent de diminuer les symptômes de la colite.
© Istock

Digestion : les différents types de colite

Les colites peuvent avoir plusieurs origines, elles peuvent être provoquées par :

  • une infection virale, bactérienne, fongique ou parasitaire ;
  • des médicaments (antibiotiques, abus de laxatif) ;
  • une ischémie des artères qui irriguent le côlon ;

De même, la colite est un des principaux symptômes de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique. 

Digestion : que manger en cas de colite ?

Certains aliments sont à éviter pour diminuer les symptômes de la colite :

  • les aliments gras ;
  • les aliments épicés ou frits ;
  • l'alcool ;
  • le café ;
  • les boissons gazeuses.

D'autres aliments sont en revanche conseillés :

  • le jambon cuit, les viandes maigres et poisson grillés, le tofu, les fruits de mer ;
  • le lait en poudre, le lait de soja, le beurre frais, les fromages à pâte dure ;
  • les haricots, courgettes, pommes de terre, épinards et carottes cuits à l'eau, les fruits cuits ;
  • les œufs (sauf œufs au plat) ;
  • les biscottes, le riz, les pâtes, les flocons d'avoine ;
  • le miel ;
  • l'eau minérale et le vin rouge (de temps en temps).

En plus du régime alimentaire, il est conseillé de manger doucement et dans un endroit calme afin de faciliter la digestion.

La rédaction vous recommande sur Amazon :