Le déterminisme génétique de l'autisme a été découvert

Conjointement, des chercheurs européens et américains viennent d'identifier certains gènes comme source de l'autisme. Sur quatre chromosomes, certaines régions seraient impliquées dans le développement de ce trouble neurologique qui se traduit par des désordres dramatiques de la communication sociale.
PUB

Le déterminisme génétique de l'autisme se confirme. Selon les résultats d'une équipe de chercheurs, certaines régions présentes sur 4 chromosomes seraient impliquées dans ce désordre grave du développement cérébral. Le patrimoine génétique de 150 paires de frères et sœurs touchés par cette maladie a été soigneusement analysé. Deux zones sur les chromosomes 2 et 7 contiennent des gènes jouant un rôle dans l'autisme. D'autres régions sur les chromosomes 16 et 17 ont également été identifiées, mais pour ces derniers le lien a pour l'instant été jugé moins probant.

PUB
PUB

Ces résultats, obtenus grâce une collaboration internationale (Français, Néerlandais, Danois, Italiens, Grecs, Américains) ayant permis de réaliser cette étude à partir d'un nombre important de cas, confirment la composante génétique de l'autisme avec l'implication des chromosomes 2 et 7, ce dernier étant généralement associé aux troubles du langage. Il s'agit d'une avancée majeure dans la recherche des gènes spécifiquement impliqués dans la pathologie. Rappelons que l'autisme, sous ses différentes formes, touche une personne sur 5000, essentiellement des garçons. Ces enfants vivent généralement murés dans leur monde. Incapables d'établir la communication, ils finissent par rester indifférents à la vie qui les entoure.

Publié le 27 Août 2001
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr