Détatouage : comment s'y prend-on ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Octobre 2006 : 02h00
Les techniques de détatouage sont aujourd'hui très performantes. La plus récente repose sur le laser pigmentaire Q Switch et peut faire disparaître certains tatouages sans cicatrice. Que l'efficacité de ce laser n'influence pas votre décision : le tatouage est une intrusion dans l'organisme non dénuée de risques et pouvant provoquer des réactions cutanées graves.
PUB

Tatouage et détatouage

Avec l'engouement des tatouages, on pourrait s'attendre à une demande croissante des détatouages. Ce n'est pas vraiment le cas. En effet, les tatouages dérangeants que l'on souhaite enlever sont plutôt ceux réalisés par des amateurs, à caractère injurieux, inesthétiques ou à visée cosmétique. Or aujourd'hui, la popularité de cette pratique est surtout orientée vers les tatouages dits « artistiques ».

PUB
PUB

Détatouage : l'arrivée des lasers

Quoi qu'il en soit, on dispose aujourd'hui d'outils capables de faire disparaître certains tatouages parfois sans cicatrice. Ce sont les lasers : le laser au gaz carbonique (laser CO2), le laser Erbium et le plus récent et le plus performant, le laser pigmentaire Q Switch. Ce dernier s'utilise en suivant le dessin du tatouage, ce qui permet un travail précis ne laissant pas de cicatrice.

Il traverse la partie superficielle de la peau sans la brûler pour aller interagir avec les pigments du tatouage. Ces derniers sont pulvérisés en particules extrêmement fines qui sont progressivement éliminées par l'organisme.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Octobre 2006 : 02h00
Source : Guide médical détatouage, www.guidemedicaldetatouage.com.
PUB
PUB
A lire aussi
La nouvelle technique de détatouage : l’extrusion des pigmentsPublié le 24/09/2015 - 07h17

Près d’un quart de la population est tatouée et 30 % veulent enlever leur tatouage 5 à 10 ans plus tard. Pourquoi et comment procéder ? Quelles sont les techniques disponibles, les contraintes et les risques ? Le point avec le Dr Catherine de Goursac* sur la nouvelle technique d’extrusion...

Plus d'articles