Les dessous de la cellulite

Très peu de femmes sont épargnées par la cellulite, qui se manifeste par la redoutable « peau d'orange ». Il n'y a pas de mystère, il faut réagir dès qu'elle commence à s'installer. Entrez dans les coulisses des cellules graisseuses et découvrez comment ces amas inesthétiques de cellulite nous gâchent la vie.
Publicité

Depuis la nuit des temps, la cellulite existe

Antique mécanisme de survie, le stockage des graisses permettait à nos ancêtres des cavernes de constituer l'essentiel des réserves énergétiques pour subsister pendant les périodes de vaches maigres. Mais nos ancêtres nomades ont évolué, leurs descendants sont devenus sédentaires et ont adopté un mode de vie plus confortable où les richesses alimentaires abondent. Malheureusement, le système de stockage énergétique sous forme de graisse est, lui, demeuré sous forme de cellulite !

Publicité
Publicité

Cellulite, les femmes en première ligne

Le corps des femmes est naturellement recouvert d'un tissu de réserve qui lui confère ses formes féminines tout en courbes et en arrondis. Ce tissu adipeux situé entre la peau et le muscle est maintenu en place par une trame conjonctive, sorte de filet dont les mailles adhèrent au muscle en profondeur et à la peau en surface. C'est lui qui est responsable de l'aspect capitonné de la peau, l'effet visible de la cellulite.

Publié par Valériane Munoz, journaliste santé le Lundi 15 Octobre 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 : 11h17