Des patients hospitalisés ont une urine violette

A Orléans, un service de réanimation médicale a eu l'étonnante surprise de découvrir la poche à urine d'une patiente de 70 ans se colorer de violet. 

Publicité

Surprise et inquiétude au service de réanimation du Centre hospitalier régional d'Orléans où les urines d'une patiente de 70 ans se sont colorées de violet. "Dans un premier temps, une défaillance des dispositifs médicaux est envisagée, comme par exemple un relargage de l'encre des inscriptions de la poche, avec l'envoi d'une déclaration de matériovigilance auprès du fournisseur de la poche", ont indiquéles auteurs d'un article sur le sujet dans la revue Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

L'équipe de soignants soupçonne aussi un médicament. Ils effectuent une recherche bibiographique dans la base de données biomédicales PubMed afin de déterminer l'origine de cette couleur étrange d'urine. C'est alors qu'ils découvrent qu'il s'agit du "syndrome de la poche à urine violette, aussi appelé "Purple Urine Bag Syndrome" (PUBS).

Publicité
Publicité

Le syndrome de l'urine violette, c'est quoi ?

La patiente en question a été hospitalisée fin juin 2017 en réanimation avant d'aller en pneumologie pour une détresse respiratoire aiguë. Ses antécédents montrent une obésité morbide, un alitement depuis 15 ans, un diabète et des ulcères des membres inférieurs.

Après son hospitalisation, l'équipe soignante équipe cette femme d'un dispositif de recueil urinaire en polychlorure de vinyle (PVC). Au début, la couleur de l'urine est normale mais à l'analyse de l'urine, une concentration élevée de colibacilles (Escheriachia coli) ressort.

Il faudra 12 jours pour que les urines de la patiente se teintent de violet. Une deuxième analyse est effectuée et montre la présence d'un second germe : Proteus.

Pourtant la femme n'a pas de fièvre ou de douleurs lombaires. Un traitemement antibiotique est mis en place et en seulement 48h la couleur violette disparait des urines de la patiente.

Bien que bénin, ce syndrome surprend mais surtout inquiète l'équipe soignante.

Cette drôle de coloration liée au syndrome de la poche à urine violette a été décrite pour la première fois en 1978.Elle intervient généralement chez des patients constipés, sondés de façon prolongée, quand deux pigments se forment : l'indigo de couleur bleue et l'indirubine rouge qui se fixent sur le PVC constituant la poche recueillantdes urines. Ces pigments résulteraient du métabolisme d'un acide aminé appelé "tryptophane" contenu dans le bol alimentaire et retrouvé dans les urines.

Les femmes constipées plus à risque de ce syndrome

La patiente avait plusieurs facteurs favorisant l'apparition de ce syndrome. En effet, elle était âgée, de sexe féminin, souffrait de constipation et était alitée depuis longtemps. De plus, les deux germes visibles dans ses urines sont souvent associés à ce syndrome.

Les auteurs précisent que "la prise en charge d'un PUBS consiste en premier lieu à changer le dispositif de sondage vésical et à instaurer un traitement antibiotique adapté au germe responsable de l'infection sous-jacente". Afin d'éviter autant que possible ce syndrome, ils expliquent que des mesures sont à prévoir pour prévenir notamment la constipation.

"Un nouveau cas s'est présenté deux ou trois semaines plus tard dans un autre service de l'hôpital. Le syndrome a alors pu être rapidement identifié et sa prise en charge facilitée" puisque comme l'expliquent les auteurs de l'article, les membres du service de pharmacie ont été prévenus afin de savoir quoi faire si un nouveau cas se représentait.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 19 Février 2018 : 12h08
Source : Quand les urines sont violettes. Réalités Biomédicales blog Le Monde. 19 février 2018
Quand un malade pisse violet. Réalités Biomédicales blog Le Monde. 11 août 2016
Syndrome de la poche à urine violette ou Purple Urine Bag Syndrome (PUBS) : à propos d’un cas clinique. Akcora L, Lib X, Rousselya B, Yaicib A, Lefrançois A, Da Violantea C, Hermelin-Jobeta I. Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien. 3 février 2018
Purple urine bag syndrome: A systematic review with meta-analysis. Llenas-García J, García-López M, Pérez-Bernabeu A, Cepedaa JM, Wikman-Jorgensen P. European Geriatric Medicine. 3 juillet 2017
Purple Urine Bag Syndrome: A Rare Spot Diagnosis. Kalsi DS, Ward J, Lee R, Handa A. Dis Markers. 29 novembre 2017
PUB
PUB