Déconnexion : 7 idées de cures détox digitale

© Istock

Accro au mobile, réseaux sociaux, tablettes…  et envie ou besoin de déconnexion, d’un vrai break, garanti zéro réseau et 100% détente ? Voici quelques idées de cures dédiées à la « détox digitale » pour retrouver le calme, la paix de l’esprit… et la vraie vie !

PUB

Déconnexion : l’abus d’écrans nuit à la santé

Pour nombre d’humains, ça y est, la déconnexion s’impose.

Habitués que nous sommes à vivre avec le portable à la main (nous le consultons en moyenne 150 fois par jour !), nous en mesurons parfois les conséquences néfastes : troubles du sommeil, état de tension permanent, stress accru, fatigue oculaire… On le sait, mais on n’arrive pas à s’en passer ! D’où l’intérêt d’une véritable détox, ou « cure de désintoxication » digitale. Histoire de vérifier qu’on peut se passer de connexion pendant 2-3 jours, pour mieux se reconnecter… à nous-mêmes et à la nature, mais aussi à notre couple ou notre famille.

PUB
PUB

Objectifs avoués de ces « mini-cures » : nous réapprendre que la vraie vie se passe tout autour de nous, pas dans notre téléphone, et qu’il faut savoir le lâcher pour mieux en profiter. Nous obliger à ré-ouvrir nos sens, à nous occuper autrement, peut-être même à nous ennuyer un peu, ce qui ne fait jamais de mal ! Livre, musique, sport, soins, paysages, cuisine… Sans portable, tout prend un autre goût et on peut profiter pleinement, puisqu’on n’est plus dérangé par personne… De quoi non seulement se faire du bien, mais aussi réaliser nos excès… et apprendre à prendre de la distance avec son portable.

1 - Une cure détox cerné(s) par les montagnes

Sport à volonté en pleine nature, cuisine fine (axée sur l’agneau et les fruits de mer), soins « évasion » ou « apesanteur » dans l’immense spa thermal, pins parasols et piscine dans les remparts : le superbe et très baroque château de Riell, Relais & Châteaux perdu dans l’un des vallons les plus sauvages de Catalogne (Moligt-les -bains), fait tout pour aider l’hyper-connecté à oublier 3G ou 4G, à passer en « zéro réseau » (dès l’entrée dans la vallée) sans trop de frustration ! Et pour retrouver le plaisir de l’écrit, du « vrai », on peut se plonger dans un bon livre, confortablement installé dans la « datcha » sortie tout droit d’un roman russe. Une parenthèse grand luxe et bénéfique pour les nerfs.

Château de Riell , week-end « pure détente », 2 nuits en chambre de luxe, demi-pension, 3 soins, à partir de 535 €/pers. www.relaischateaux.com/riell

Publié le 28 Septembre 2016 | Mis à jour le 30 Septembre 2016
Auteur(s) : Isabelle Delaleu, journaliste santé et nutrition
La rédaction vous recommande sur Amazon :