Décollement de la rétine
Publié le 10 Décembre 2001 à 1h00 par Dr Véronique Barbat
La fréquence du décollement de rétine est de 0,07 % dans la population générale. La rétine recouvre le fond de l'oeil. Elle reçoit les images captées par l'oeil, les transforme en signaux électriques et les transmet au cerveau par l'intermédiaire du nerf optique.

Les signes qui font craindre un décollement de rétine

Les "mouches volantes" Ce sont comme de petits nuages gris ou noirs, parfois décrits comme des toiles d'araignée, qui passent devant les yeux. Ils sont mobiles avec le regard. On les voit surtout bien quand la lumière est forte ou par temps ensoleillé.Toutes les mouches volantes ne signifient pas forcément décollement de rétine. Elles traduisent des modifications du vitré. Le vitré est un gel transparent qui remplit une grande partie de l'œil. Avec l'âge, il devient moins transparent et peut donner des mouches volantes. Les modifications du vitré peuvent s'accompagner de petites lumières colorées.Les éclairs La perception de lumières anormales, comme des flash, peut correspondre à la formation d'une déchirure sur la rétine.Des anomalies du champ visuel L'apparition d'une tache ou d'un voile noir qui cachent une partie du champ visuel, peut correspondre à un décollement de rétine en train de se constituer.Un décollement qui atteint le centre de la rétine (la macula) altère la vision centrale : l'acuité visuelle diminue.L'apparition d'un ou plusieurs de ces signes impose un avis ophtalmologique en urgence.

Le traitement

Le traitement du décollement de rétine classique est la chirurgie, et non pas le laser.Certaines techniques nécessitent l'ouverture de l'œil, d'autres non. Le but principal de la chirurgie est de fermer les trous et les déchirures rétiniennes.Un décollement de rétine opéré peut récidiver et nécessiter plusieurs interventions chirurgicales.Plus un décollement est opéré tôt, plus les chances de succès augmentent. Plus on tarde, plus la rétine, qui était bien souple au début, devient rigide, et donc difficile à "recoller".Avant d'opérer, on ne sait pas prédire quelle vision le patient récupérera.

Guide: