Cuisson au barbecue : deux astuces santé anti-cancer

Publié le 13 Août 2007 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
La cuisson au barbecue n'est pas réputée être excellente pour la santé. En effet, celle des viandes à très haute température s'accompagne malheureusement de la formation de composés cancérigènes. Découvrez deux astuces pour une cuisson anti-cancer.

Barbecue et cuisson des viandes

Les grillades au barbecue, quel délice !

Seulement voilà, les aliments grillés de cette façon sont associés à un plus grand risque cancérigène.

En effet, la cuisson des viandes à très haute température au barbecue provoque la formation de substances dénommées amines hétérocycliques (AHC), lesquelles possèdent des propriétés cancérigènes. C'est précisément pourquoi il est classiquement conseillé de ne pas manger les parties carbonisées et de veiller à ce que la viande ne soit pas en contact avec les flammes.

Afin d'écarter les risques pour la santé, deux astuces semblent pouvoir limiter la formation de ces AHC, comme indiqué sur le site du Davis Cancer Center de l'Université de Californie.

Deux conseils pour un barbecue santé

Il est ainsi recommandé de :

  • Faire mariner la viande avant de la cuire au barbecue, ce qui contribue à réduire la formation de AHC.
  • Cuire partiellement la viande au four à micro-ondes ou au four classique, et éliminer le jus avant de la déposer sur la grille du barbecue.

De cette façon, la viande cuit moins longtemps sur le barbecue, elle peut être placée largement au-dessus des flammes, et juste après que le barbecue n'ait atteint sa plus haute température. Ce qui contribue aussi à limiter la formation de parties carbonisées.

Avec modération et variété...

Et pour la santé, variez les plaisirs, alternez boeuf, poulet, veau...

Accompagnez-les toujours généreusement de légumes en tout genre et terminez le repas par des fruits de saison.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Davis Cancer Center de l'Université de Californie, www.ucdmc.ucdavis.edu.