Coupes de queue, d'oreilles et de griffes : des traditions révolues !
Sommaire

Conséquences

Aujourd'hui, dans de nombreux pays européens (Autriche, Chypre, Grèce, Norvège, Suède, Allemagne, Suisse et Belgique...), il est interdit de mutiler un chien ou un chat pour des raisons esthétiques et/ou non curatives. Ceci constitue une avancée dans le domaine du bien- être animal, même s'il n'est pas facile pour certains de s'accoutumer à la nouvelle apparence de leur race favorite. En pratique, les chiens aux oreilles (ou aux queues selon les pays) coupées après les dates d'interdiction ne pourront participer aux concours et expositions canins. Ils ne pourront être ni vendus, ni échangés, ni offerts et ce, quel que soit le pays où l'intervention a été pratiquée et quelle que soit la nationalité du propriétaire du chien.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :